lundi 16 juillet 2018

Header ad
Header ad

Hôpital Mère-Enfant : L’ÉGYPTE OFFRE DES EQUIPEMENTS

L’Egypte a remis un important lot d’équipements médicaux à l’hôpital Mère-Enfant le Luxembourg. Composé d’appareils de photothérapie, de supports pour respirateur, d’ampoules pour photothérapie, de couvercles pour couveuse, d’aspirateurs de mucosité de couveuse électrique, le don est destiné au centre «néo-nataux» qu’il va aider à sauver la vie de milliers d’enfants. La cérémonie de remise du don s’est déroulée, samedi dernier dans l’enceinte de l’hôpital, sous la présidence de la Première dame, Mme Keïta Aminata Maïga, et en présence de l’ambassadeur de l’Egypte au Mali, Karim Elsadat, et du directeur de l’hôpital, Mamadou Boubacar Diarra.
Après avoir qualifié la cérémonie de symbolique, l’ambassadeur l’a placée dans le cadre de la consolidation des liens séculaires entre son pays et le nôtre. Il a souligné que son pays restait convaincu que le renforcement de la stabilité passe par deux axes majeurs que sont la sécurité et le développement.
C’est ainsi, qu’au titre du premier axe, l’Egypte participe avec 600 hommes aux forces de la MINUSMA et qu’au compte du second axe, elle offre annuellement des centaines de bourses de formation aux cadres maliens dans les différents secteurs de développement du pays, a rappelé l’ambassadeur égyptien avant d’assurer que le présent don est la manifestation de la volonté égyptienne à soutenir le développement du Mali, parallèlement à l’appui apporté dans le domaine sécuritaire. Le diplomate a assuré que l’Egypte veille à offrir tout ce qui peut renforcer les bases et les fondements de la stabilité de l’Etat du Mali et que son pays continuera d’apporter son appui pour tout ce peut contribuer à fortifier l’unité, l’intégrité et le progrès du Mali.
Pour sa part, la Première dame a rappelé les relations dynamiques et diversifiées existant entre nos pays depuis les premières années de l’indépendance. Elle a souligné le caractère judicieux des équipements avant d’inviter le personnel de l’hôpital, en particulier, et les acteurs de la santé en général, à prendre un soin particulier de ce don duquel va dépendre la survie de nombreux enfants.
Tout en assurant que la santé et l’éducation accompagnent le développement, Mme Keïta Aminata Maïga a remercié l’Egypte pour sa donation ayant permis d’équiper un espace pour les tout-petits. Par finir, la Première a sollicité de l’Egypte un appui en terme de formation sur les nouveaux équiements.
Le «précieux don» égyptien «est un geste hautement humanitaire qui vient renforcer» l’hôpital Mère-Enfant, a commenté de son côté le directeur Mamadou Boubacar Diarra avant d’assurer que bon usage sera fait des équipements.

Fatoumata NAPHO

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *