mardi 19 juin 2018

Header ad
Header ad

Goundam : UN APPUI EN MÉDICAMENTS

La direction régionale de la Santé et de l’Hygiène publique de Tombouctou a abrité, le 29 mai dernier, une cérémonie de remise  de médicaments au cercle de Goundam. Cette donation est une initiative  de la Croix rouge malienne et de la Croix rouge suisse, à travers un projet intitulé : « Santé communautaire & santé occulaire ».
L’événement était présidé par le conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur, Oumar  dit Koly Keita, en présence de plusieurs responsables administratifs et politiques régionaux et locaux, des acteurs humanitaires et agents de santé.
Pour un coût global d’environ 50 millions de Fcfa, ce don est composé de  médicaments essentiels, consommables, matériels médicaux et des intrants de planification. Ils sont destinés au Centre de santé de référence (CSREF) et à 17 autres  Centres de santé communautaires (CSCOM) de Goundam.
Le coordinateur pays de la Croix rouge suisse, Dr Aly Barry, a rappelé que l’initiative vise à soutenir le district sanitaire de Goundam. Elle intègre un projet qui résulte d’une longue et riche collaboration entre les Croix-rouge malienne et suisse. « Nous sommes heureux de constater que ledit projet est en train d’être mis en œuvre, progressivement, pour le bonheur des populations de Goundam », a expliqué le responsable de la Croix-rouge suisse.
Par ailleurs, le coordinateur a expliqué que le projet contribuera, sans nul doute, à relancer le système de recouvrement des coûts tant espéré par les structures de gestion des établissements sanitaires du cercle de Goundam.
Le conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur, avant de procéder à la remise officielle, a fait savoir que les médicaments constituent un appui à la relance du recouvrement des coûts souhaité et sollicité par les Associations de santé communautaire (ASACO), organes de gestion des Centres de santé communautaires (CSCOM).
« Cette donation fait suite à une série d’autres par le même projet notamment l’équipement en moyens logistiques (motos) des unités de soins ophtalmologiques des districts sanitaires et en frigos solaires et accessoires de quelques CSCOM », a expliqué Oumar dit Koly Keita. En outre, il a évoqué l’équipement de l’agent chargé du système d’information sanitaire (SIS) et des directeurs techniques des centres en équipements mobiles de collecte de données pour le renforcement du SIS dans le district sanitaire concerné.
Enfin, il a exhorté les responsables des structures bénéficiaires à faire bon usage des médicaments qui ne rentrent aucunement dans le cadre de la gratuité. Selon lui, ils feront l’objet d’un suivi rigoureux et périodique par les services compétents.
Le conseiller du gouverneur a demandé au directeur régional de la Santé et ses services déconcentrés d’accomplir un effort pour que cet appui rentre dans le cadre du Schéma directeur d’approvisionnement et de distribution des médicaments essentiels (SDADME) du pays. Talfi ag Hamma, président du conseil de cercle de Goundam, a témoigné de sa reconnaissance aux mouvements humanitaires suisse et malien pour cette œuvre utile pour les populations, loin des centres urbains. Il assure qu’une bonne gestion sera faite des produits en vue d’amener d’autres communes à s’inspirer des résultats probants qui seront obtenus.
Moulaye SAYAH
AMAP/Tombouctou

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *