vendredi 20 octobre 2017

Header ad
Header ad

Goundam : LES FEMMES SE MOBILISENT CONTRE LA VIOLENCE ET POUR LA PAIX

Ce sit-in a regroupé autour du préfet, les associations de femmes, les jeunes, les notables et chefs coutumiers, les responsables des forces de sécurité, de la MINUSMA

Les femmes du  Cercle de Goundam ont observé un sur la place de la préfecture un sit-in au cours elles ont brandi des banderoles  pour  marquer leur solidarité et leur soutien à la paix et aux victimes de l’attentat de Gao contre le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Il s’agissait également de protester contre l’attaque d’un check-point de Goundam. Cette attaque, survenue quasiment au même moment que l’attentat contre le MOC, a fait deux soldats et quatre blessés dans les rangs de l’armée.
La chaîne de solidarité spontanée a regroupé, autour du préfet Karim Coulibaly, les associations de femmes de Goundam, les jeunes, les notables et chefs coutumiers, les responsables des forces de sécurité basées à Goundam, de la MINUSMA et plusieurs responsables administratifs et politiques.
Plusieurs interventions ont marqué la cérémonie.  Le maire de la commune urbaine de Goundam, Mme  Seck Oumou Sall, à travers un véritable cri de cœur,  a exhorté les uns et les autres à œuvrer pour la paix et la cohésion sociale. Elle a évoqué, le lien de fraternité, d’entente, et de cohabitation pacifique qui a toujours existé entre les différentes ethnies de Goundam. Elle a affirmé le soutien et la solidarité des femmes au gouvernement et aux familles des  victimes, tout en condamnant fermement la violence sous toutes ses formes, tant à Goundam que partout ailleurs. Elle assurera également que cette chaîne va  rester active jusqu’à l’aboutissement de la paix.
Quant aux autres intervenantes dont la présidente locale de la CAFO, la chargée de programme, et la coordinatrice de l’association des femmes de Goundam, elles ont toutes lancé un cri du cœur pour un retour définitif de la paix afin que puisse s’amorcer véritablement le développement du Cercle.  Elles ont interpelé ceux qui détiennent les armes et dépouillent leurs frères de tous leurs biens sur les routes.  Elles leur ont dit qu’il est temps de déposer les armes.
Le président du Conseil de Cercle de Goundam, Talfi Ag Hama, est revenu sur les trois cents jours d’occupation du Cercle de Goundam par des groupes armés. Il a évoqué les souffrances endurées par la population pendant cette période sombre.
La boucle des interventions fut bouclée par celle du préfet de Cercle, Karim Coulibaly. Celui-ci s’est réjoui de l’initiative des femmes de Goundam. Pour lui, cet acte spontané des femmes est un témoignage de leur engagement auprès des plus hautes autorités dans la quête de  paix et de cohésion sociale.
Et Karim Coulibaly  d’exhorter les femmes et les jeunes à collaborer avec les forces de sécurité et leurs partenaires, dans une union sacrée autour du gouvernement. Les femmes de Goundam, avec à leur tête Mme Seck Oumou Sall, ont pris l’engagement de perpétuer cette chaine de solidarité dans les villages et fractions pour prôner la paix et l’entente, afin de réussir la cohésion sociale et amorcer un véritable développement local.
A. A. TOURé
Amap-Goundam

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *