jeudi 17 août 2017

Header ad
Header ad

Gestion des ressources humaines : DES AGENTS DES SERVICES TECHNIQUES DU DISTRICT SE FAMILIARISENT AVEC LE CONCEPT

Une trentaine d’agents des directions régionales, des services techniques du District de Bamako approfondissent leurs connaissances en matière de Gestion des ressources humaines (GRH). La session de formation de trois jours, conjointement organisée par le gouvernorat du District et l’Agence de développement régional de Bamako (ADR-BKO), a débuté hier au gouvernorat. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le gouverneur du District, Mme Sacko Amy Kane. Elle avait à ses côtés le directeur général de l’ADR-BKO, Mahamoudou Wadidié.
L’initiative découle d’un constat, celui du manque de ressources humaines de qualité au niveau des collectivités territoriales. Celles-ci, après plus de 10 ans de mise en œuvre de la décentralisation, sont encore confrontées à des problèmes de gouvernance et ce malgré l’accompagnement de l’Etat. Il s’agit principalement du manque de ressources humaines à même de prendre en charge le développement local et l’insuffisance de ressources financières pour assurer ce développement.
C’est pour pallier ce déficit et mieux préparer les services techniques à accompagner les collectivités locales dans le processus de déconcentration, que l’Agence de développement régional de Bamako a organisé cet atelier à l’attention des agents des directions régionales et des services techniques du District.
L’objectif général est d’améliorer leurs capacités techniques en gestion des ressources humaines.
Et spécifiquement, il s’agit d’outiller les participants pour assurer le leadership et le management de la GRH selon le code du travail malien, décrire les postes et les systèmes de classement, manager dans le recrutement et l’embauche, assurer la politique d’évaluation des employés…
L’Agence de développement régional de Bamako, a rappelé son directeur général, constitue un outil technique dont la finalité est de faciliter le développement en contribuant à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. «C’est pourquoi l’ADR restera toujours disponible pour accompagner les différentes structures techniques dans la réalisation de leurs activités de développement du District de Bamako », a assuré Mahamoudou Wadidié.
Pour le gouverneur du District, Amy Kane, le thème choisi est d’importance capitale, « car la réussite de nos activités dépend de prime abord d’un management de qualité des ressources humaines ». Elle a rappelé que c’est lors de la réunion ordinaire du Comité régional d’orientation, de coordination et de suivi des appuis au développement (CROCSAD) que les services techniques ont souhaité le renforcement technique de leurs personnels en gestion des ressources humaines.
Le gouverneur a conclu son intervention en réaffirmant sa bonne volonté à «organiser, avec l’appui des partenaires, d’autres formations afin de renforcer davantage les capacités techniques des agents».

Issa Dembélé

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *