samedi 20 janvier 2018

Header ad
Header ad

Gao : LA RÉGION S’ORGANISE POUR LA BIENNALE ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Le gouverneur de Gao, le colonel major Sidiki Samaké a réuni lundi dernier l’ensemble des services régionaux pour la bonne organisation de la biennale artistique et culturelle 2017. Ont pris à la rencontre le préfet de Gao, Abdoulaye Coulibaly, le premier vice-président de l’Autorité intérimaire, Zeid Ag Mohamed et le directeur régional de la Culture, Abdoulaye H. Bocoum.
Le directeur régional de la Culture qui est la cheville ouvrière de la biennale a rappelé que cette manifestation a été programmée en 2016 et reportée deux fois pour des raisons de contingence. En ce qui concerne les préparatifs, ils se sont déroulés en deux phases. La première phase régionale s’est déroulée du 23 au 25 octobre 2016 où les différents cercles étaient présents. « Actuellement, c’est la deuxième phase nationale et les préparatifs sont en cours. Pour la phase nationale, un budget a été préparé pour l’entretien les jeunes retenus. La préparation de la troupe artistique relève de la Région, mais une fois à Bamako, le transport, la restauration et l’hébergement sont à la charge du niveau national », a détaillé le directeur régional de la Culture. Il a estimé que l’entretien des jeunes en terme d’accoutrements, de la restauration et accessoires a été évalué à environ 16 millions de Fcfa. Ainsi, la somme de 9,2 millions de Fcfa se trouve dans la caisse de la commission d’organisation de la biennale.
Le ministère de la Jeunesse et de la Construction citoyenne a programmé les premiers jeux de la jeunesse qui, également, vont demander la mobilisation des jeunes pour le même événement. La jeunesse doit être présentée avec 79 participants et au niveau de la culture ce sont 70 jeunes et les frais sont à la charge de la Région. La jeunesse de Gao qui se déplacera avec les joueurs de basket, handball, l’athlétisme, le football, le volleyball et le karaté, a un budget qui se chiffre à 8 millions de Fcfa. D’ici le 19 décembre 2017, date de départ de la troupe artistique pour Bamako, la Région de Gao doit chercher 14,75 millions de Fcfa pour que les jeunes de la cité des Askia soient au rendez-vous dans de bonnes conditions », a déclaré le directeur régional de la Culture.
Le gouverneur, le colonel major Sidiki Samaké a précisé que c’est une rencontre d’échanges et d’information avec toutes les sensibilités de la Région sur les préparatifs de la biennale artistique. Selon lui, l’activité est cruciale pour Gao même si à un moment, elle avait été programmée et reportée mais la Région reste toujours participante. Il a aussi précisé que la biennale artistique nationale est prévue du 24 au 31 décembre 2017. « Nous ne pouvons pas amener les jeunes à cet événement national sans demander des prières et des bénédictions auprès de leurs parents. Il soulignera qu’une commission régionale a été mise en place pour la préparation de la biennale artistique. Qui commence déjà à travailler en mettant ces jeunes à l’internat pour les répétitions. « La réunion du jour permettra de recueillir des conseils auprès des parents que vous êtes afin de représenter notre Région à la biennale de façon honorable », a souligné le gouverneur. Il a sollicité la contribution de tous les fils de Gao afin que la Région soit honorée à la biennale.

Abdourhamane TOURÉ
AMAP-Gao

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *