Francophonie : que cache l'intérêt du Rwanda ?

Paul Kagame

La Ministre rwandaise des Affaires Étrangères, Louise Mushikiwabo, candidate à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), est officiellement soutenue par la France. Kigali a récemment rejoint le Commonwealth. Quel est donc son intérêt ? Entretien avec le professeur Bruno Bernard, expert en francophonie économique.
« Ottawa maintient son appui à Michaëlle Jean tandis que Paris la largue »… Le titre de cet article de nos partenaires Radio-Canada en dit long sur l’effet produit par l’annonce de l’appui français à une candidature rwandaise pour la tête de l’OIF.
Michaëlle Jean larguée par Paris : vraiment ? Les enjeux ne seraient-ils pas plutôt diplomatiques, géostratégiques et économiques ?
Aujourd’hui, la francophonie c’est 274 millions de locuteurs dans le monde, 84 États et gouvernements membres ou observateurs de l’OIF, essentiellement situés sur le continent africain avec en tête de pont la République Démocratique du Congo (RDC), plus grand pays francophone au monde. La RDC est voisine du Rwanda et cette position géographique pèse comme nous l’explique Bruno Bernard.
AFP

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *