mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Forum pour la révolution verte en Afrique : LES PROMESSES D’ABIDJAN

Des participants posant avec leur attestation

Des annonces de financement ont été faites au cours de cette rencontre de haut niveau

Les rideaux sont tombés vendredi dernier sur la 7è édition du Forum pour la révolution verte en Afrique qui se tenait dans la capitale ivoirienne, Abidjan. Le ministre ivoirien de la Défense, Ahmed Bakayoko, a présidé la cérémonie de clôture de ce grand rendez-vous de l’agriculture africaine qui a réuni plus d’un millier de participants. L’événement phare de la cérémonie de clôture a été la signature du mémorandum d’entente entre le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, et la présidente de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), Dr Agnes Kalibata. Cette signature vise à faciliter la mise en place d’un bureau AGRA afin d’aider la Côte d’Ivoire, et la région francophone de l’Afrique de l’Ouest, en général, à atteindre leurs objectifs de transformation agricole.
Le Forum d’Abidjan a tenu toutes ses promesses. Car, ce sont plus de 6,5 milliards de dollars US d’annonces de financement qui ont été faites à l’issue des cinq jours de travaux, d’échanges et de discussions avec les partenaires techniques et financiers. La présidente d’AGRA a salué la réussite de la rencontre et a chaleureusement remercié les autorités ivoiriennes au plus haut niveau pour avoir accepté d’organiser en terre africaine francophone ce Forum. Elle a également salué tous les partenaires qui ont pris part à cette rencontre. Elle a, en outre, réitéré ses félicitations pour les deux lauréates du Prix de la sécurité alimentaire décerné à notre compatriote Mme Coulibaly Maïmouna Sidibé, promotrice de la société semencière Faso Kaba et Mme Ruth Oniang’o, professeur en nutrition à l’Université de Nairobi (Kenya).
Dr Agnes Kalibata a espéré que le Forum d’Abidjan portera ses fruits et contribuera à changer profondément le visage de l’agriculture africaine. Nos compatriotes qui y ont pris part croient en cette vision. A l’instar de Mamadou Makadji, directeur général de la société Dun Ka Fa semences, de Tiécoura Diarra, coordinateur de l’ONG Mission Sahel et Yacouba Diallo, enseignant chercheur à l’Institut polytechnique rural de formation et de recherche agricole (IPR/IFRA). Tous espèrent que notre pays tirera les bénéfices d’une telle rencontre sur l’avenir de la transformation quantitative et qualitative de l’agro-business.
Mamadou Makadji estime que la transformation des produits agricoles doit générer de la valeur ajoutée pour nos économies. « Il s’agira de passer de la théorie aux actes. Notre entreprise jouera toute sa partition pour mettre à la disposition des producteurs des semences de qualité certifiées et avec toute la technologie de production de céréales requise ». « J’ai rencontré de grands partenaires internationaux au cours de ce Forum qui sont intéressés à nouer des contrats d’affaires avec ma société », a soutenu Mamadou Makadji.
Tiécoura Diarra qui est coordinateur de l’ONG Mission Sahel s’est, lui aussi, réjoui de sa participation à ce Forum. Il a estimé que la rencontre d’Abidjan lui a permis de comprendre les nouvelles directives d’AGRA avec laquelle son ONG a déjà travaillé dans le domaine agricole au Mali. Il s’est surtout félicité des intentions de partenariats qu’il pourra nouer avec des sociétés allemande et indienne. La société allemande a exposé un véhicule de transformation de produits agricoles qui sèche et décortique les céréales tout en procédant au tri des graines. Avec le partenaire indien, Tiécoura Diarra a vu l’opportunité d’introduire la technologie de la petite irrigation.
Quant à Yacouba Diallo, sa présence, selon lui, était indispensable en raison du fait que AGRA a financé un projet de Master en gestion intégrée de la fertilité des sols sur la période 2014-2017. Ce projet, a indiqué M. Diallo a permis la formation de près d’une vingtaine d’étudiants en deux promotions distinctes. AGRA a assuré cette formation à travers des bourses, a financé les équipements de laboratoire de recherche et a acheté un car au bénéfice de l’IPR/IFRA. «J’ai pu rencontrer les responsables d’AGRA au plus haut niveau, car j’estime qu’il y a des pistes à explorer et j’espère que les recommandations d’Abidjan seront suivies d’effets», a espéré Yacouba Diallo.

Moriba COULIBALY

 

LES ENGAGEMENTS

Les chefs d’État et les autres dirigeants gouvernementaux présents ont pris de nouveaux engagements pour renforcer leurs efforts dans la transformation économique et agricole dans leurs pays respectifs. Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a engagé son gouvernement à accroître l’allocation budgétaire à l’agriculture jusqu’à 10 % du Produit intérieur brut (PIB), dont 200 millions de dollars US ont déjà été fournis aux producteurs à partir du Fonds de réserve Café-Cacao. Enfin, il a renouvelé son engagement de faire en sorte que son pays devienne un exportateur net de denrées alimentaires.
Le forum a relevé des progrès considérables au cours des 12 derniers mois par rapport aux engagements pluriannuels du Forum pour une révolution verte en Afrique (AGRF) 2016, sur les 9 points d’actions prioritaires contenus dans le communiqué de Nairobi. Dans l’ensemble, les partenaires ont noté que pour réaliser une transformation agricole, de nouveaux modèles et de nouvelles façons de faire des affaires sont nécessaires. AGRA, la Fondation Bill & Melinda Gates, la Fondation Rockefeller et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) ont lancé un nouveau partenariat allant jusqu’à 280 millions de dollars US pour augmenter les revenus des producteurs et améliorer la sécurité alimentaire de 30 millions de petits exploitants dans 11 pays, d’ici l’an 2021. L’alliance des «champs aux marchés» qui est un partenariat de la Fondation Syngenta, RaboBank, PAM, AGRA, YARA et Bayer, vise à améliorer l’accès des petits producteurs aux services agricoles et attirer les partenaires stratégiques comme la société Intervalle pour la culture du riz.

M. C.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *