mardi 19 juin 2018

Header ad
Header ad

Enseignement supérieur : ZAKARI YAOU KAKA, PREMIER AGREGE MALIEN EN SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION

Le Pr. Zakari Yaou Kaka est, seulement, âgé de 35 ans

Le Pr Zakari Yaou Kaka a été promu au grade de maître de conférences agrégé lors du 18è concours d’agrégation du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES), tenu du 6 au 15 novembre 2017 à Yaoundé. Le nouvel agrégé en sciences économiques et de gestion (option gestion des ressources humaines, organisation et stratégies) est le tout premier dans son domaine au Mali.
Cet enseignant de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG) de l’Université des sciences sociales et de gestion de Bamako (USSGB), a porté sa toge, vendredi dernier à la FSEG.
La cérémonie était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Drissa Diallo, en présence de l’ancien Premier ministre ivoirien, Gilbert Marie NGBO Aké, des collègues africains du lauréat, notamment ceux du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.
Le doyen de la FSEG, Pr Ousmane Papa Kanté, dira que la promotion de Zakari Yaou Kaka est le résultat des efforts accomplis par nombre de responsables universitaires dont Mme Siby Ginette Bellegarde (ancien ministre de l’Enseignement supérieur) et Pr Samba Diallo (recteur de l’USSGB). «Il a écouté les conseils. Cette consécration récompense ses efforts parce que seul le travail paie et libère l’homme», a fait remarquer le doyen Kanté, avant d’inviter les jeunes étudiants et enseignants à suivre son exemple.
Quant au recteur de l’USSGB, Pr Samba Diallo, il a salué le parcours universitaire du nouveau maître de conférences agrégé et s’est félicité de sa brillante admission au club sélect des têtes couronnées du CAMES. «Bien qu’elle vous honore, cette réussite vous engage aussi à plus de devoir et de responsabilité», a-t-il prévenu.
Le nouvel agrégé en sciences de gestion est donc une boussole et une référence pour les étudiants. Ce dernier aussi a, désormais, la lourde charge de mener à l’agrégation tous les jeunes ayant fait le choix de la promotion par le mérite, soulignera le recteur.
Félicitant Pr Zakari Yaou Kaka pour avoir réussi au concours du CAMES avec brio, l’ancien Premier ministre ivoirien a invité le lauréat à ne pas s’arrêter en si bon chemin. Il a souhaité que le nouveau professeur agrégé continue dans la voie du CAMES avec de très bonnes publications. Il a aussi invité les autorités politiques et universitaires à mettre à la disposition des enseignants et des chercheurs les ressources matérielles et financières pour qu’ils accomplissent convenablement leur travail.
Pr Zakari Yaou Kaka, drapé dans sa toge de professeur agrégé a souhaité la valorisation des acquis et la capitalisation des résultats obtenus. «Nos produits universitaires sont compétitifs. Jeunes étudiants, faisons confiance en nous-mêmes en dépassant les ambitions personnelles, passionnées. Arrêtons la violence dans l’espace scolaire et universitaire», a déclaré le lauréat. Cela exige la création de structures de formation de qualité et de recherche dans nos universités. C’est pourquoi le lauréat du 18è concours du CAMES a félicité le Pr Samba Diallo pour avoir créé un Centre universitaire de recherche économique et social (CURES) à la FSEG. Enfin, il a félicité le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, pour avoir soutenu nos candidats au 18è concours d’agrégation du CAMES. Ils ont eu un taux de réussite de 66%.
Pour le secrétaire général du département en charge de l’Enseignement supérieur, la préparation au grade de maître de conférences agrégé est une période de stress, de fatigue, mais aussi de courage et de labeur. «Pr Zakari Yaou Kaka, vous êtes donc désormais l’ambassadeur du savoir et vous êtes amené à faire beaucoup de recherches, de publications et à former des jeunes étudiants», relève Pr Drissa Diallo. Pr Zakari Yaou KAKA obtint son baccalauréat au lycée technique de Bamako en série génie civil en 2002. Le jeune s’est vite inscrit à la Faculté des sciences juridiques et économiques (FSJE) d’où il sortit avec une maîtrise en 2006.
Après la FSJE, il décrocha une bourse d’études pour le diplôme d’études supérieures (DEA) dans le cadre du Programme de formation des formateurs à l’UCAD où il sortit major de sa promotion en 2010. Il intègre ensuite le corps des enseignants en 2011 à la FSEG où il devint chargé des relations extérieures.
Inscrit en thèse à Dakar et encadré par le Pr Bassirou Tidiani, le jeune Kaka obtint son doctorat en 2014 en sciences de gestion avec la mention très honorable. Nommé en 2015, coordinateur adjoint du master recherche en sciences de gestion, il s’illustre de nouveau dans cette fonction avec dévouement et bravoure. Il devient maitre-assistant du CAMES lors du Comité technique et scientifique (CTS), tenu en 2016 à Bamako. Agé de 35 ans, il est depuis novembre 2017, le premier malien agrégé en sciences économiques et de gestion du CAMES.
Sidi Y WAGUÉ

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *