jeudi 14 décembre 2017

Header ad
Header ad

Emploi jeunes ruraux : LE PROJET FIER S’ÉTEND À KITA, KÉNIÉBA ET BAFOULABÉ

Dans le souci de faciliter le démarrage effectif des activités du projet Formation professionnelle insertion et appui à l’entreprenariat des jeunes ruraux (FIER), une équipe de l’Unité de coordination régionale (UCR) s’est rendue  du 29 avril au 3 mai dans les trois localités ciblées par le projet à savoir Kita, Kéniéba et Bafoulabé.
L’objectif de la mission était d’informer les acteurs et les partenaires stratégiques sur le projet et d’introduire l’équipe de Kayes auprès des autorités politiques, administratives des trois cercles (Kita, Kéniéba et Bafoulabé). Cette mission s’articulait autour de deux activités importantes à savoir la visite de courtoisie des autorités et l’atelier d’information et de sensibilisation auprès des parties prenantes afin de recueillir des données sur les critères de ciblage.
Au cours des ateliers dans les trois cercles, une série de communication en  power point a été présentée, entre autres, la présentation du projet et ses composantes, le coût de financement et les étapes de mise en œuvre  par les différents responsables du projet.
Ces différentes présentations ont permis aux participants dans les trois localités de mieux comprendre cette  initiative du gouvernement financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) placé sous la tutelle du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Ce nouveau s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme décennal de développement de la formation professionnelle et de l’emploi (PRODEFPE 2012-2021).
Le projet FIER, selon la coordinatrice Mme Coulibaly Assitan Konaté, vise à donner aux jeunes ruraux, hommes et femmes, des opportunités d’emplois attractifs dans l’agriculture et dans les activités annexes qui contribueront à la promotion en amont et en aval des emplois rémunérateurs durables pour les jeunes ruraux dans les filières agricoles et dans les activités génératrices de revenus.
Pour rappel, le projet FIER a démarré en 2015 dans les régions de Koulikoro et de Sikasso. Il démarre cette année son extension dans les régions de Ségou et de Kayes, où 3 cercles de chacune de ces deux régions seront concernés. A Kayes, le projet évoluera dans 370 villages choisis selon les critères de vulnérabilité économique, nutritionnelle et de l’existence d’opportunités. Le coût du projet est de 27 milliards Fcfa pour une durée de 8 ans.

Oumar NIANE
AMAP-Kayes

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *