mercredi 28 juin 2017

Emploi et entrepreneuriat : 200 JEUNES EN FORMATION POUR CONCEVOIR ET ELABORER UN PLAN D’AFFAIRES

L’accès au financement des jeunes entrepreneurs est l’un des objectifs prioritaires du gouvernement

Sélectionnés parmi les 575 postulants, ils suivront durant deux semaines, une formation en conception, élaboration de plan d’affaires. L’initiative coûtera 300 millions de Fcfa

Le ministre de la Promotion, de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé et son collègue de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, ont co-présidé hier en fin d’après-midi, le lancement officiel  d’un « dispositif d’appui à 200 jeunes candidats à la compétition de plan d’affaires ». Cette cérémonie qui s’est déroulée au Grand hôtel de Bamako, a enregistré la présence du maire de la Commune III du District, Tounkara Moulkérou Konta et du coordinateur du Projet de développement des compétences et emploi des jeunes (PROCEJ), Drissa Ballo.
Le dispositif est conçu comme un outil technique de financement d’un projet ou d’une entreprise. Cet instrument atteste, auprès des partenaires techniques ou financiers, la faisabilité, la rentabilité et la viabilité d’un projet d’entreprise. La présente compétition s’inscrit dans le cadre du dernier volet du PROCEJ, une initiative du gouvernement malien en partenariat avec l’Association internationale pour le développement (IDA-Banque mondiale). La démarche vise à contribuer à atteindre les objectifs du gouvernement en matière de formation et de promotion de l’emploi pour les jeunes Maliens dans les secteurs promoteurs de  l’agroalimentaire, du BTP, des mines, des énergies renouvelables etc…  Intervenant à la suite du  maire de la Commune III, le coordinateur du PROCEJ, Drissa Ballo a expliqué que les 200 candidats ont été sélectionnés suite à un appel à candidature transparent lancé sur l’ensemble du territoire. Sélectionnés parmi les 575 postulants, ils suivront durant deux semaines dans un internat à Bamako, une formation en conception, élaboration de plan d’affaires. L’initiative coûtera 300 millions de Fcfa. Les formations, a-t-il précisé seront dispensées par des cabinets privés maliens aux compétences renforcées par des consortiums canadiens. « Et au terme de cette formation de deux semaines, un jury composé d’entrepreneurs émérites sélectionnera les 75 meilleurs plans d’affaires parmi les 200 à eux soumis », a-t-il précisé.  La formation en plan d’affaires qui est nécessaire au financement d’un projet répond aux besoins des jeunes diplômés maliens qui aspirent à la création de leurs propres entreprises, a témoigné le porte-parole des candidats à cette compétition, Jeannette Dackono. Cette candidate a reconnu que ce projet est une précieuse opportunité pour les jeunes. Car, il verra le financement des meilleurs projets.  Et Jeannette Dackono d’inviter les autorités à accompagner les projets viables et même ceux qui ne seront pas sélectionnés parmi les 75.
L’accès au financement des jeunes entrepreneurs est l’un des objectifs prioritaires de ce projet, assurera le ministre Konimba Sidibé. Le projet subventionnera ou guidera vers des structures appropriées, les auteurs des 75 meilleurs projets sélectionnés ainsi que les bons projets qui sortiront du lot.
« Cette formation permettra ainsi de surmonter en partie, certaines difficultés liées au financement des projets de jeunes et leurs accès à un encadrement adéquat », s’est réjoui le ministre en charge du Secteur privé, tout en invitant les jeunes candidats à plus d’assiduité et de rigueur  tout au long de la formation.
Abondant dans le même sens, son collègue de l’Emploi et de la Formation professionnelle a rappelé que le PROCEJ a prévu de financer des projets au profit de 500 jeunes diplômés des enseignements secondaire et supérieur à travers une compétition ouverte à tous les jeunes Maliens. Mahamane Baby a félicité les 200 premiers candidats sélectionnés. Le groupe est constitué de 135 garçons et 65 filles.
C. M. TRAORE

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *