vendredi 24 mars 2017

Header ad
Header ad
Header ad
Header ad

Education : DES KITS SCOLAIRES POUR LA COMMUNE URBAINE DE FATAO

Les ressortissants de la localité de Fatao en France, accompagnés de l’adjoint du maire de la ville de Tremblay (France), ont effectué un déplacement dans notre pays dans l’objectif de faire un don de kits scolaires à la commune urbaine de Fatao dans la région de Kayes.
La ville de Tremblay, en partenariat avec l’Association des jeunes ressortissants de Fatao en France et l’Association malienne de solidarité et de coopération internationale pour le développement (AMSCID), vient de faire un don au profit des élèves des écoles de la commune de Fatao. Ce don se compose de 167 tables bancs, 19 bureaux de maîtres, 27 chaises et de 15 tableaux noirs pour un coût total de 15 000 euros, soit environ 10 millions de Fcfa.
La cérémonie de remise s’est déroulée mardi au centre islamique de Hamdallaye en présence de l’adjoint au maire de la ville de Tremblay, Alexis Mazade, du président de l’AMSCID, Bassirou Diarra et des membres de l’Association des ressortissants de Fatao en France.
Auparavant, les représentants des autorités communales et       des chefs de village de la          commune de Fatao (Boulé, Mountan, Diabira, Gourdi, Kaïmpo), ont pris successivement la parole pour souhaiter la bienvenue à la délégation avant de lsaluer l’initiative ayant consisté à vouloir aider Fatao.
Ce don intervient dans le cadre d’un projet solidaire de la ville de Tremblay avec le village de Fatao pour renforcer les relations d’amitié et de coopération entre le Mali et la France.
Derrière cette opération de coopération, il y a le long travail de Mme Niakaté Saké Gary, une ressortissante de Fatao, habitante de Villepinte qui, depuis son arrivée en France, n’a ménagé aucun effort pour créer et maintenir les liens de coopération entre Tremblay et Fatao.
Convaincu qu’un village ne peut se développer sans l’éducation des enfants, Saké dira que c’est un devoir pour elle d’aider Fatao dans la mesure de son possible pour promouvoir le développement de cette commune.
Le maire adjoint de Tremblay, Alexis Mazade, pour sa part, a manifesté la fierté de sa commune à aider la population de Fatao et à entretenir les liens d’amitié      et de solidarité entre nos deux pays.
L’Association des ressortissants de Fatao en France et ses partenaires envisagent pour 2017 et 2018, un projet d’accès à l’eau potable des populations ; le lancement d’un projet d’électrification d’écoles et de centres de santé et la promotion de la culture du baobab à Fatao. Il faut noter que la coopération entre Fatao et Tremblay remonte à 2009, et que depuis, une ambulance neuve a été remise au centre de santé de Fatao, sans compter la réhabilitation du barrage et de l’étang piscicole.

Anne-Marie KEITA

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *