dimanche 19 février 2017

Header ad
Header ad
Header ad

Education: «AHMADIYYA HUMANITY FIRST» INAUGURE UNE ECOLE A DAMPANCOURA ET KOLONDIEBA

Situé à 53 km de Didiéni, Dampancoura fait partie des localités enclavées du cercle Kolokani. Ce qui fait que ce village est resté longtemps priver d’écoles. Comme Dampancoura, l’accès à la ville de Kolondièba est aussi un parcours de combattant à cause de l’état catastrophique de la route. Chacune de ces deux localités vient d’être dotée d’une école fondamentale privée construite par la section américaine de l’ONG britannique «Ahmadiyya humanity first». Les cérémonies d’ouverture ont eu lieu respectivement les 2 et 3 février dernier en présence du président de «Ahmadiyya Humanity first» des Etats-Unis, Mounim Nahim Ahmad.
Bâtie sur 2 hectares, la nouvelle école fondamentale privée de Dampancoura comprend 6 salles de classe, un bureau du directeur, un secrétariat, une salle de réunion, une salle informatique et 4 toilettes. L’établissement scolaire qui a coûté 72 millions de Fcfa doit débuter ses cours avec 196 élèves qui seront encadrés par 2 enseignants. Quant à l’école fondamentale privée de Kolondièba, elle est construite sur 1 hectare et demi et porte le nom de «Nasir». Ce joyau compte 6 salles de classe, une administration, une salle informatique, un château d’eau, un magasin, 4 toilettes et un panneau solaire qui alimente le forage. L’école privée « Nasir » a une capacité d’accueil de 130 élèves encadrés par 4 enseignants. Elle a coûté plus de 60 millions de Fcfa.
Après avoir apprécié la qualité de l’infrastructure, Siraba Konaré, le 1er adjoint au maire de la commune rurale de Sagabala dont relève Dampancoura, a souhaité que l’école soit dotée d’une cantine scolaire.  Le préfet du cercle de Kolokani, Jérémie Tera, a salué l’initiative de l’ONG « Ahmadiyya humanity first ». Il a souhaité que les filles soient plus nombreuses que les garçons à  cette école. « Aucune raison ne doit empêcher les tout petits à aller à l’école. Nous devons valoriser et améliorer notre système éducatif si nous ne voulons pas être soumis à la domination intellectuelle  d’autres peuples », a-t-il déclaré.

A Kolondièba, le porte-parole des élèves de l’école privée  « Nasir », Chamss Ouédraogo, a souhaité que ce premier cycle se prolonge jusqu’au lycée dans les années à venir. Quant au sous-préfet central de Kolondièba, il a rappelé qu’il n’y a pas de développement sans école. Ibrahim Koita a invité les élèves et leurs parents à bien entretenir leur établissement. le missionnaire en chef de « Ahmadiyya humanity first », Zafar Ahmad Butt, annoncera que son ONG prévoit de construire cette année 10 écoles fondamentales à travers le Mali. « Nous formons aussi les enseignants des localités reculées afin d’améliorer la qualité de l’enseignement. A travers toutes ces actions, notre objectif est de contribuer à produire des élèves  excellents pour le Mali », a-t-il expliqué.

Le coordinateur national de l’Ong britannique dans notre pays, Assane Maïga, a lui assuré que l’instruction et les fournitures scolaires sont gratuites dans les écoles fondamentales «Ahmadiyya humanity first» de Dampancoura et de Kolondièba. Il a invité tous les parents d’élèves desdites localités à envoyer leurs enfants dans ces établissements scolaires. Il a également appelé les élèves à être assidus dans les cours. Dans son intervention, le président de «Ahmadiyya humanity first» des Etats-Unis, Mounim Nahim Ahmad, a souhaité que l’esprit humanitaire, d’amour et d’union soit cultivé dans ces établissements scolaires.

L’ONG britannique « Ahmadiyya humanity first » a été créée en 1995 à Londres (Grande-Bretagne). Elle travaille avec plus de 650 Etats du monde dont le Mali depuis 2005. L’ONG s’est fixée comme mission de restaurer la dignité humaine en luttant contre la pauvreté. Outre l’éducation, la formation qualifiante, la santé, l’hydraulique villageoise, l’humanitaire et le soutien de l’islam sont les axes d’intervention de «Ahmadiyya humanity first».
Envoyé spécial
S. Y WAGUE

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *