lundi 16 juillet 2018

Header ad
Header ad

École d’application des officiers : LA 4È PROMOTION EST COMPOSÉE DE 30 OFFICIERS

Les officiers posant avec le chef d’Etat-major de l’Armée de terre

Les officiers stagiaires de l’Ecole d’application des officiers de Kati ont reçu, vendredi dernier, leurs diplômes marquant la fin de leur stage de 7 mois. Il s’agit de la 4è promotion de cette prestigieuse école militaire. Cette promotion est composée de 30 officiers dont 23 de l’Armée de terre, 3 de la Garde nationale, 2 de l’Armée de l’air, 1 du Génie militaire et 1 de la Transmission.
La cérémonie était présidée par le chef d’Etat-major de l’Armée de terre, le général Abdrahamane Baby, en présence du directeur de L’Ecole d’application des officiers, le Colonel Daouda Sakara. Etaient également présents le maire de Kati, Yoro Ouologuem, des officiers et des sous-officiers.
Ces stagiaires sortants ont capitalisé les connaissances tactiques et techniques ainsi que des notions de commandement nécessaires pour mener les hommes dans le sens de la loyauté et l’exécution des missions de combat au niveau de la section d’infanterie.
Dans son allocution, le directeur de l’Ecole d’Application des officiers a souligné que «cette rencontre est certes modeste mais pleine de symboles en ce sens qu’elle consacre le couronnement de sept mois d’intenses activités physiques et intellectuelles pour doter les forces armées de notre pays d’une trentaine d’officiers, concourant ainsi à relever le défi sécuritaire de l’heure».
Par ailleurs, le Colonel Daouda Sakara rappellera que son établissement est pratiquement la plus jeune des écoles militaires de notre pays. De ce fait, a-t-il ajouté, une des priorités du commandement était de la rendre absolument opérationnelle, en rehaussant sa capacité presqu’au même niveau que celle des autres écoles militaires. «C’est ce qui justifie les efforts consentis, depuis 2015, pour former au moins une promotion par an, contribuant de façon significative à l’amélioration de la capacité opérationnelle des forces armées», a-t-il dit.
En outre, l’officier supérieur a expliqué que les activités de l’Ecole d’application des officiers ont été essentiellement axées sur le programme d’instruction et d’enseignement de l’année académique 2017-2018. Il a aussi évoqué quelques étapes majeures de cette formation, notamment l’entrainement de chef de section à pied, le stage d’aguerrissement de chef de section commando et la formation de chef de section motorisée.
S’adressant aux officiers stagiaires, le Colonel Sakara a déclaré qu’en choisissant de devenir fantassin, de surcroit chef de section d’infanterie, ils ont opté pour le chemin de l’honneur qui exige, notamment la discipline, le sacrifice, la force de caractère et le goût de l’effort.
Bembablin
DOUMBIA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *