mercredi 28 juin 2017

Douentza : LES FAMAS TRAQUENT LES TERRORISTES

L’opération de ratissage s’est soldée par plusieurs arrestations

Les forces de défense et de sécurité ont procédé, samedi dernier, a une descente dans le cinquième quartier de la ville de Douentza communément appelé Fatoré. Les soldats étaient à la recherche des terroristes, des bandits armés et leurs complices. Il faut dire que l’insécurité gagne du terrain dans la zone de Douentza où les individus armés circulent et font régner la terreur. Ces hommes armés qui font irruption très souvent dans les villages, s’adonnent à des assassinats ciblés contre les représentants de l’Etat, les maires, les membres des conseils communaux.
Les militaires qui ont débarqué en force dans le quartier Fatoré, tôt le matin, ont bouclé les issues avant de fouiller les maisons une à une. Bien décidé à ne rien laisser s’échapper à travers les mailles de leur filet, ils ont fait du porte-à-porte.
L’opération s’est soldée par plusieurs arrestations. Parmi les individus arrêtés figurent des hommes et des femmes qui ont été conduits à la gendarmerie de Douentza pour subir un interrogatoire. Aucun incident n’a émaillé cette descente musclée des soldats dans le quartier de Fatoré.
Les forces de défense et de sécurité promettent d’étendre cette opération de ratissage à d’autres quartiers de Douentza et même à tous les villages du cercle.
Il est grand temps que les forces armées chassent les bandits qui écument les villages reculés du cercle de Douentza. L’Armée doit occuper le terrain et rassurer les populations qui se sentent abandonnées à cause de l’absence des représentants de l’Etat à bien des endroits de la circonscription.
Pas plus tard que le vendredi dernier, vers 16 heures, un groupe de terroristes, armés de fusils d’assaut, de lance-roquettes, a fait irruption dans le petit village de Toula, situé à 45 km de la ville de Douentza.
Ce jour n’a pas été choisi au hasard par les assaillants car c’est la foire hebdomadaire de Toula. Les terroristes ont encerclé le village et procédé à un contrôle minutieux d’identité de tous les forains.
Selon des témoins de la scène, les terroristes ont raconté qu’ils avaient appris que des bandits armés voulaient envahir la foire de Toula et déposséder les forains de leurs biens. C’est pour cette raison que les terroristes ont fait une descende dans le village de Toula pour prévenir l’attaque des bandits armés et des coupeurs de route. Après le contrôle d’identité, les terroristes ont contraint les forains à écouter un prêche au cours duquel ils ont fait connaitre leur idéologie basée sur l’extrémisme. En dehors de la frayeur qui s’est emparée du village de Toula, cette incursion des terroristes n’a fait aucune perte de vie humaine ni de pillage de biens.
A. DICKO
AMAP-Douentza

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *