mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Direction de l’OMS : LE CANDIDAT ETHIOPIEN RECU A LA PRIMATURE

Le Premier ministre Modibo Kéita a reçu en audience, hier après-midi le candidat éthiopien au poste de directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il s’agit du Dr Tedros Adhanom Guebreyesus. Modibo Kéita et son hôte ont parlé de « très bonnes relations » existant entre le Mali et l’Ethiopie ainsi que des questions de paix et de sécurité en Afrique de l’Ouest et de l’Est. « La sécurité est une composante très importante dans la vie d’un pays. C’est pourquoi, nous avons abordé cette question compte tenu de la situation que nos deux régions de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est connaissent », a expliqué le Dr Guebreyesus à la presse. L’hôte de marque a aussi expliqué qu’il a été question de sa candidature au poste de directeur général de l’OMS, une candidature à laquelle le Mali a apporté son soutien. Dr Tedros Adhanom Guebreyesus a remercié le Premier ministre pour le soutien du Mali ainsi que celui de tout le continent africain qui lui ont permis d’obtenir de bons résultats à l’interview au niveau de laquelle il est en tête de liste. Le candidat au poste de Directeur général de l’OMS a demandé au chef du gouvernement de continuer à le soutenir. Il s’est réjoui d’une suite favorable à sa demande et des encouragements du Premier ministre. Qui lui a réitéré sa « confiance », tout en lui rappelant que ce bon résultat à l’interview était dû à son expérience et à sa bonne connaissance des questions de santé. « Un des points sur lesquels le Premier ministre et moi partageons la même idée, c’est qu’avec une Afrique unie tout est possible », a ajouté Tedros Adhanom Guebreyesus, pour qui la principale force de l’Afrique, c’est l’unité. Le visiteur s’est réjoui d’être au Mali à la veille d’un évènement national important, à savoir la tenue, la semaine prochaine, de la Conférence d’entente nationale. Dont il pense qu’elle va ramener la paix au Mali qui était jadis un pays modèle en matière de démocratie et de gouvernance.

K. DIAKITE

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *