lundi 21 mai 2018

Header ad
Header ad

Diplomatie : LE CHEF DE L’ÉTAT REÇOIT LES LETTRES DE CRÉANCE DE QUATRE NOUVEAUX AMBASSADEURS

Mohammed Hussain
Al-Failakawi,
(Koweït)

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a reçu, vendredi dernier, quatre nouveaux ambassadeurs venus lui présenter leurs lettres de créance. La cérémonie solennelle s’est déroulée dans la salle des banquets du palais de Koulouba, en présence des proches collaborateurs du chef de l’Etat.
Le Palestinien Hadi Shebli a été le premier à présenter la lettre l’accréditant dans notre pays en qualité d’ambassadeur. Hadi Shebli est un diplomate de carrière.
Il intégra le service diplomatique palestinien en 1999. De cette année-là à 2006, il a gravi petit à petit les échelons de la profession au sein du ministère des Affaires étrangères où il a été successivement directeur

Hadi Shebli,
(Palestine)

des départements « Afrique francophone », «Maghreb », et « Afrique du Nord ». Il a longtemps occupé le poste de conseiller en charge du dossier européen à la Mission de Palestine auprès de l’Union européenne. Il est diplômé (un Master) de Amiens Unisersity, en management des organisations internationales. Notre pays et la Palestine entretiennent des relations très étroites. Et la Palestine a toujours bénéficié du soutien inconditionnel du Mali dans sa lutte contre l’occupation israélienne.
Le deuxième diplomate à être introduit auprès du président de la République a été Mohammed Hussain Al-Failakawi, en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Koweït avec résidence à Accra. L’ambassadeur Al-Failakawi est un diplomate

Mario Feliz, (Angola)

chevronné qui a fait ses preuves dans plusieurs représentations diplomatiques de son pays en Afrique, en Europe et en Asie.
C’est en 1989 qu’il a commencé à travailler au ministère des Affaires étrangères de l’Etat du Koweït. En 1991, il est nommé troisième secrétaire à l’ambassade du Koweït au Sénégal. Quatre années plus tard, il pose ses valises aux Pays-Bas où il fut, de 1994 à 1998, deuxième secrétaire à l’ambassade de l’Etat du Koweït. En 2002, ce diplomate gravit une nouvelle marche, en devenant et cela jusqu’en 2005, premier secrétaire de la représentation de son pays en Syrie. Puis, il a été respectivement conseiller à l’ambassade du Koweït en Chine (2005-2008) et en Allemagne (2013-2014). Il était, depuis 2014, ambassadeur de son pays au Ghana.
Le Grand-Duché de Luxembourg est désormais représenté dans notre pays par Mme Nicole Bintner-Bakshian, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire avec résidence à Dakar. Diplomate d’expérience, elle est bardée de diplômes obtenus notamment au Centre universitaire du (Luxembourg), à l’Ecole européenne des affaires et Asian Institute of Techology (Bangkok, Thaïlande). Depuis 1995, Nicole Bintner-Bakshian est dans les rouages de la diplomatie. Elle a servi, entre 2001-2005, comme conseiller au ministère des Affaires étrangères de son pays.
De 2008 à 2012, elle a été chef de mission adjoint du Grand-Duché de Luxembourg en République populaire de Chine avec juridiction sur la Mongolie et le Pakistan. Elle occupera, de 2012 à 2013, le même poste à l’ambassade du Grand-Duché de Luxembourg en Thaïlande, accréditée au Vietnam, au Laos, à Singapour, en Indonésie et en Malaisie. Elle était, depuis 2013, ambassadeur du Grand-Duché aux Emirats arabes unis, avant de poser en 2017 ses valises en Afrique où elle représente son pays au Sénégal, au Burkina Faso, au Mali et au Niger avec résidence à Dakar.
Le ballet diplomatique s’est achevé par Mario Feliz, ambassadeur agréé de la République d’Angola au Mali avec résidence à Abidjan. Né le 9

Mme Nicole
Bintner-Bakshian, (Grand-Duché de Luxembourg)

août 1950, M’Banza Kongo, Mario Feliz est un ambassadeur de carrière qui a exercé plusieurs fonctions de direction au ministère des relations extérieures de son pays. Il a, en effet, été chef de département, directeur Asie-Océanie, directeur Afrique et Moyen Orient…
Hors des frontières d’Angola, il a servi aux ambassades de son pays à Dar-es-Salam (Tanzanie), à Bonne et Berlin (Allemagne). Il fut également consul général d’Angola à Pointe noire (Congo), avant de devenir ambassadeur de la République d’Angola en Côte d’Ivoire, Burkina Faso et Mali.
Ces différents diplomates qui sont désormais accrédités auprès de nos autorités, ont tour à tour exprimé au président Ibrahim Boubacar Kéïta leur engagement à œuvrer pour le renforcement et la diversification des relations de coopération et d’amitié entre le Mali et leurs pays respectifs.

Issa Dembélé

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *