jeudi 14 décembre 2017

Header ad
Header ad

Diner gala : LUMIÈRE SUR LES RÉALISATIONS DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

L’événement s’est déroulé en présence de plusieurs membres du gouvenrment

L’hôtel Radisson blu a abrité samedi dernier un dîner gala organisé dans le cadre du quatrième anniversaire de l’élection de Ibrahim Boubacar Kéïta à la tête du pays. La soirée a été l’occasion de montrer certaines de ses réalisations durant ces quatre dernières années. L’événement était placé sous la présidence de Me Baber Gano, ministre des Transports et secrétaire général du parti au pouvoir : le Rassemblement pour le Mali (RPM).
Le but de la soirée était de rappeler au grand public les actes posés par le président de la République en termes de pacification et de développement économique. L’idée est venue d’Ali Badra Traoré, promoteur de la société SUD SVA.
Il est parti d’un constat selon lequel notre pays, malgré les efforts qu’il fait pour sortir de la crise, n’a pas bonne presse sur le plan international. Il faut donc faire quelque chose pour montrer une autre image, c’est pourquoi le choix a été fait de saisir l’opportunité du 4è anniversaire de l’accession d’Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir pour montrer ce qu’il est entrain de réaliser pour sortir le Mali de l’auberge.
Au cours de la soirée, une projection vidéo a ciblé quatre secteurs clés du développement: l’énergie et l’eau ; l’économie ; les infrastructures et le dialogue social ; l’habitat, le foncier et le domaine. Le public a découvert que des progrès notables ont été réalisés durant les quatre ans du président IBK. En effet, notre pays demeure la 3è économie de la zone UEMOA, après la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Des centaines de milliards ont été investis afin de permettre à nos concitoyens de disposer de l’eau potable à travers tout le pays.
Mme Traoré Oumou Touré, ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, a témoigné que les femmes maliennes bénéficient pleinement de la disponibilité de l’eau potable. «Qui emmène l’eau potable emmène la vie » a-t-elle commenté. Le directeur général de l’Autorité routière, Baba Moulaye Haïdara, dira: « A son arrivée en 2013,  tout le monde disait que IBK est l’homme de la situation. Mais, le défi était énorme. Il a d’abord fait en sorte que nos compatriotes soient en sécurité avec la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger. Il a, ensuite, tout fait pour le bien-être de nos populations. Beaucoup a été fait même s’il reconnaît que tout n’est pas rose ».
Quant au ministre du Développement industriel, il soulignera que l’essor industriel qui se profile à l’horizon permettra d’atteindre l’objectif de la transformation de 20% du coton malien. Mohamed Ali Ag Ibrahim ajoutera que son département travaille à la réhabilitation de nombreuses usines à travers le pays.
Le secrétaire général du RPM, Me Baber Gano, il a remercié la société SUD SVA pour cette initiative qui consiste à mettre de la lumière sur les réalisations du président de la République. « Cette initiative est à l’image du livre de Moussa Cissé intitulé : Ibrahim Boubacar Kéïta, un destin exception, qui a été présenté récemment. Tout comme dans la professsion de foi du candidat: « Pour l’honneur du Mali», le premier souci du président est de garantir l’unité nationale, la cohésion sociale et la sauvegarde de la dignité du Malien. L’homme que les maliens ont plébiscité en août 2013 avec plus de 77% de vote favorable, a fait du chantier de la paix son cheval de batail. C’est pourquoi, aussitôt élus, il a nommé un représentant personnel pour les négociations d’Alger qui ont abouti à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation. En 2014, il a décidé d’allouer 15% du budget national à l’agriculture afin de rehausser le PIB et de faire du Mali la 3è économie de l’UEMOA. Puis, il a ouvert le chanter du désenclavement, avec la particularité de financer ces travaux sur le budget national », a détaillé le ministre Gano, ajoutant que le président IBK s’est également investi dans la réhabilitation de notre outil de défense.
Le ministre des Transports a aussi évoqué le Programme présidentiel d’urgences sociales, précisant qu’il s’agit des projets touchant les couches défavorisées de notre pays. « Malgré un contexte difficile, le président IBK est animé par le souci d’améliorer les conditions de vie des Maliens. Pour lui, aucun sacrifice n’est de trop pour restaurer l’honneur et la dignité des Maliens », a-t-il commenté.

Youssouf DOUMBIA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *