mercredi 22 novembre 2017

Header ad
Header ad

Cross country : LE GROUPE MOULIN DU SAHEL CELEBRE SA MARQUE «LAFIA»

Les dix premiers de la course (en première ligne)
ont reçu des prix allant de 250 000 à 30 000 Fcfa

La quatrième édition du cross country du groupe Moulins du Sahel (MDS) Mali-S.A dotée du «Trophée Lafia», s’est déroulée le samedi 11 février à Banankoro. L’événement était présidé par le président du MDS, Houd Baby, en présence de plusieurs personnalités dont le secrétaire général de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA), Kissima Sylla, le maire de Sanankoroba, Mamadou Zan Traoré et le représentant de la commission des syndicats des boulangers du Mali, Cheick Dembélé.
Cette année, une soixantaine d’athlètes proposés par les clients (boulangers et distributeurs) de l’entreprise, ont participé à la course. Les participants se sont affrontés sur une distance de 12 km allant de l’ONAP au siège des Moulins du Sahel à Banankoro sur la route de Sikasso.
Le cross a été remporté par Bougouno Sanogo, qui s’est imposé en 40’02’’, devant le tenant du titre, Jean Diamoutènè crédité d’un chrono de 40’’12. La troisième place du classement est revenue à Bakary Sidibé qui a réalisé le même chrono de 40’’12. Les trois premiers de la course ont reçu, respectivement 250.000 Fcfa, 150.000 Fcfa et 100.000 Fcfa. Ce n’est pas tout, Bougouno Sanogo, Jean Diamoutènè et Bakary Sidibé ont reçu chacun une tonne de farine Lafia, tandis que les sept autres athlètes du Top 10 ont empoché la somme de 30.000 Fcfa.
Dans son allocution de clôture, le président des Moulins du Sahel Mali-SA, Houd Baby ferra une brève présentation du groupe avant de mettre l’accent sur l’engagement dans la promotion du sport en général et l’athlétisme en particulier. «Le groupe Sahel, est un holding malien de droit OHADA présent au Mali, au Niger et bientôt au Burkina Faso avec un capital social de 2.860.100.000 Fcfa. Il est spécialisé dans la transformation de céréales et ambitionne de développer ses activités dans le moyen et long termes dans la zone UEMOA/CEDEAO sous la marque Lafia.
Dans le cadre de son plan de développement 2015-2020, le groupe envisage de s’installer également en Côte d’Ivoire, au Bénin et en Guinée-Bissau», indiquera le premier responsable des MDS-Mali S.A. «Entreprise résolument citoyenne, MDS-Mali s’engage à promouvoir le sport, facteur de cohésion sociale, de la communication et d’échanges entre les hommes. L’objectif visé par le «trophée Lafia» est la célébration des valeurs de la marque «Lafia», à savoir la santé et le bien-être, à travers la pratique du sport en général et de l’athlétisme en particulier», ajoutera Houd Baby.
«Cette manifestation se veut aussi une plate-forme de communication directe avec nos clients et partenaires commerciaux, afin de les remercier pour la confiance et l’excellent esprit de collaboration», conclura le président des Moulins du Sahel. Le maire de Sanankoroba, Mamadou Jean Traoré a remercié les Moulins du Sahel pour l’organisation du cross et a assuré la société du soutien et de l’accompagnement des autorités municipales.
«En organisant ce cross à Sanankoroba, les Moulins du Sahel contribuent grandement à l’épanouissement de la jeunesse de notre commune, nous espérons que les Moulins du Sahel continueront à être aux cotés de la population», soulignera le maire de Sanankoroba, avant de recevoir un certificat de reconnaissance du personnel des Moulins du Sahel.
Sur le plan économique, le groupe, les Moulins du Sahel contribue au budget des Etats dans lesquels il est implanté, participe à la création d’emplois directs et indirects et contribue à l’allègement des tâches ménagères par la transformation industrielle des céréales locales en farine.
Moctar DIOP

Articles connexes

(1) Commentaire

Répondre à stéphanie Annuler reponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *