mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Coupe du Mali : LE TABLEAU DES DEMI-FINALES AU COMPLET

Le Stade malien, les Onze Créateurs, le Djoliba, le Réal : les quatre cadors ont tous
répondu présents et se sont qualifiés pour le dernier carré de Dame coupe

On connaît, désormais les noms des quatre équipes qualifiées pour les demi-finales de la 57è édition de la coupe du Mali. Il s’agit du Stade malien, du Djoliba, du Réal et des Onze créateurs de Niaréla. Les Blancs ont été les premiers à obtenir leur billet pour le dernier carré, suite à leur court succès 1-0 devant le CSK. 24h plus tard, les pensionnaires de Sotuba ont été rejoints par les Onze Créateurs qui se sont qualifiés, en battant le COB 4-1 aux tirs au but (0-0 à l’issue du temps réglementaire et des prolongations). La troisième équipe à décrocher le précieux sésame s’appelle le Djoliba qui a écarté l’USFAS, battue 2-0, tandis que le Réal s’est adjugé le dernier ticket, face au Sonni de Gao défait 1-0. Tous les favoris ont donc répondu présents et on peut dire qu’il n y a pas eu de surprises pour les quarts de finale. Cependant, il faut dire qu’à l’exception du Djoliba, vainqueur 2-0 de l’USFAS, au terme d’un match bien maîtrisé, tous les autres favoris ont souffert, avant de venir à bout de leurs adversaires.
Le Stade malien a bataillé pendant presque 90 minutes face au CSK qui craquera dans les dernières minutes du temps réglementaire (87è min, but du défenseur central, Mamadou Doumbia), les Onze Créateurs ont été mis en échec par le COB, finalement battu dans la séance des tirs au but (4-1) et le Sonni de Gao ne s’est incliné, que par la plus petite des marges contre le Réal (1-0). Le Djoliba-USFAS, était l’une des affiches de ces quarts de finale et les supporters attendaient ce match avec impatience, pour ne pas dire, avec beaucoup de passion. Mais à l’arrivée, les protégés du coach Fanyeri Diarra ont bien négocié la rencontre, en s’imposant 2-0, grâce à un doublé de Cheick T. Niang. Après l’échec de la 8è journée du championnat (1-0), les militaires s’inclinent pour la deuxième fois d’affilée, face au même adversaire.
La première occasion du match est intervenue après 15 minutes de jeu. Suite à un exploit personnel, l’international junior, Siaka Bagayoko ‘’Chato’’ s’infiltre dans la surface adverse, avant d’expédier une frappe puissante qui sera déviée en corner par le keeper militaire, Moussa Diarra (15è min). Le Djoliba remet ça dix minutes plus tard : bien servi aux abords de la surface par Oumar Kida, Cheickna Diakité enchaîne contrôle et frappe et oblige le dernier rempart de l’USFAS à sortir le grand jeu pour claquer le cuir en corner (25è min). On en restera là jusqu’à la pause.
A la reprise la première alerte sera à l’actif de l’USFAS. A la réception d’un bon centre d’Amadou Diallo, l’avant centre Moussa Diallo se présente seul devant le portier djolibiste, Adama Keïta mais ne cadre pas. Une occasion que l’USFASien regrettera longtemps, puisque cinq minutes plus tard, le Djoliba débloque le tableau d’affichage et prend une option sur la qualification en demi-finale. C’est Cheick T. Niang qui permettra aux siens de prendre l’avantage au tableau d’affichage. Suite à un centre de Siaka Bagayoko ‘’Chato’’, le canonnier de Hérémakono place une tête imparable qui se loge au fond des filets (54è min, 1-0). Galvanisés par cette ouverture du score, les poulains de Fanyéri Diarra se lancent à l’assaut des buts adverses et multiplient les alertes devant les buts de Moussa Diarra. Ce dernier retardera l’échéance pendant une vingtaine de minute, avant de craquer à l’entame du dernier quart d’heure. Cheick T. Niang est encore passé par là. Suite à un coup franc bien botté par le milieu offensif, Mamoudou Kouyaté, l’avant centre-vedette du Djoliba saute plus haut que tout le monde et marque encore de la tête (75è min, 2-0).
L’USFAS est K.O. débout, les supporters de Hérémakono explosent dans les gradins du stade du 26 Mars. Après LC. BA et l’AS Bakaridjan, éliminés, respectivement en seizième et huitième de finale, leur équipe fait une troisième victime de taille, l’USFAS et se qualifie brillamment pour les demi-finales.
Boubacar THIERO
Vendredi 27 octobre au stade du 26 Mars
Djoliba-USFAS : 2-0.
Buts de Cheick T. Niang (54è et 75è min).
Arbitrage de Boubou Traoré assisté de Drissa Niaré et Baba Yamboliba
Djoliba : Adama Keïta, Seydou Diallo (cap), Boubacar Traoré, Emile Koné, Youssouf Maïga, Seydou M’Baye (Mamadou Cissé, 45è min), Mamadou Kouyaté, Cheickna Diakité (Moussa Sissoko, 61è min), Siaka Bagayoko, Oumar Kida, Cheick T. Niang.
Entraîneur : Fanyeri Diarra.
USFAS : Moussa Diarra, Chiaka Dembélé, Mamadou Maguiraga, Tiéoulé Sissoko, Moussa Touré, Sambou Sissoko, Salif Diakité, Amadou Diallo (Ibrahim Coulibaly, 68è min), Issa Camara (Lassine N. Keïta, 55è min), Aboubacar Traoré (Amadou Haïdara, 68è min), Moussa Diallo.
Entraîneur : Ibrim Diallo.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *