lundi 21 mai 2018

Header ad
Header ad

Coupe des Confédérations : BIENTôt UNE NOUVELLE FORMULE ?

Le calendrier des compétitions de la FIFA pourrait être légèrement modifié lors des prochaines années. En effet, d’après une lettre envoyée par le président de la plus grande instance du football mondial, Gianni Infantino, à tous les présidents de Confédérations, certaines compétitions pourraient changer de période ou tout simplement ne plus exister. Il s’agit en l’occurence de la Coupe des Confédérations et du Mondial des Clubs.

Ce document précise que la Coupe des Confédérations qui regroupe notamment les champions de chaque continent, en plus du champion du monde et du pays organisateur qui s’apprête à recevoir le mondial, ne serait pas reconduite après l’édition 2017 en Russie, remportée par l’Allemagne.

Disputée en juin une année avant la Coupe du monde, la Coupe des Confédérations serait alors remplacée par une nouvelle formule du Mondial des Clubs. La FIFA souhaiterait donc en finir avec la compétitions qui regroupe elle aussi les vainqueurs de chaque continent, de chaque Ligue des champions, lors du mois de décembre annuellement. La compétition aurait donc lieu, à l’image de la Coupe des Confédérations, tous les quatre ans, et ne perturberait ainsi plus les calendriers des clubs en pleine saison qui sont déjà chargés. Un nouveau format qui se disputerait sur dix-huit jours en fin de saison.

Les autres détails sur la version finale du tournoi ne sont pas encore connus mais devraient être discutés prochainement lors d’une prochaine phase de consultation organisée par la FIFA. La plus grande instance du football a notamment engagé cette réforme pour faire face à l’actuel manque d’attractivité du Mondial des clubs, tant sur le plan sportif que le sur le plan financier. Reste désormais à savoir si les vainqueurs des quatre éditions seront présentes lors de cette compétition ou si seul le dernier aura la chance de disputer la compétition. Et il faudra également savoir quelle est la position des clubs européens mais également de ceux des autres continents. Pas sûr que les clubs et les joueurs préfèrent jouer cette compétition après une saison exténuante plutôt que de la jouer en hiver. La FIFA a un long chantier devant elle pour pouvoir contenter tout le monde avec cette nouvelle réforme.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *