vendredi 24 mars 2017

Header ad
Header ad
Header ad
Header ad

Coupe de la Confédération : LE DJOLIBA ET LES ONZE CREATEURS PRIES DE CONFIRMER

Les matches retour des 16è de finale de la coupe de la Confédération se disputent ce week-end. Nos deux représentants, le Djoliba et les Onze Créateurs défieront, respectivement, Al Masry d’Egypte et Rayon ports du Rwanda. A l’aller les Rouges se sont imposés 2-0, tandis que l’équipe de Niarela s’est contentée du service minimum. Avec deux buts d’écart, le Djoliba devrait logiquement franchir le cap des Egyptiens mais dans un match on ne peut jurer de rien avant le coup de sifflet final. Le PSG peut en témoigner après son élimination en huitièmes de finale de la Ligue des champions d’Europe par le Barça qu’il avait étrillé 4-0 à l’aller au Parc des Princes. En tout cas, l’entraîneur du Djoliba, Fanyeri Diarra a averti ses hommes en affirmant que pour lui, le match est loin d’être joué. «Deux buts, c’est un grand avantage, mais pour moi, ce n’est pas suffisant pour dire que la partie est pliée», a ainsi martelé le technicien après le succès de son équipe au stade Modibo Keïta. «Ils (les Egyptiens, ndlr) sont venus en guerriers et nous partons en guerriers. Nous n’allons pas dormir sur nos lauriers, il reste une manche et tout est possible. Le match retour ne sera pas facile, j’espère simplement que nous serons prêts», avait ajouté Fanyeri Diarra. A l’instar de leur entraîneur, les joueurs gardent également la tête sur les épaules et insistent sur la nécessité de rester concentrés. «C’est le football, nous avons sereinement préparé le match aller et nous allons mettre le paquet pour la manche retour. Nous savons que le match ne sera pas facile, mais nous ferons tout pour relever le défi», a confié le polyvalent Gaoussou Doumbia. Son coéquipier Youssouf Maïga insiste, lui sur la nécessité de marquer en Egypte pour se mettre à l’abri de toute éventuelle surprise. «Les deux buts marqués à Bamako ne peuvent pas nous qualifier. Nous allons tout faire pour marquer au moins un but en Egypte. Inch Allah on se qualifiera», dira-t-il. A l’aller, les Egyptiens ont fait une bonne 2è période et auraient pu marquer s’ils n’étaient tombés sur la muraille djolibiste. Il faut donc espérer que les joueurs de Fanyeri Diarra répondront encore présents en défense sur les bords du Nil et qu’ils garderont leur cage inviolée. Pour les Onze Créateurs, la mission s’annonce plus compliquée, mais l’équipe de Niaréla a les moyens d’arracher sa qualification au Rwanda. C’est en tout cas tout le mal que nous souhaitons pour les Créateurs et leur coach, Djibril Dramé.

L. M. DIABY

Samedi 17 mars au Rwanda

13h30 : Rayon sports-Onze Créateurs

A Ismaïlia

17h : Al Masry-Djoliba

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *