jeudi 22 juin 2017

Commune de Talataye : LA COHESION SOCIALE ET LA RECONCILIATION EN MARCHE

Talataye est le chef-lieu d’une commune du Cercle d’Ansongo. La localité est distante de Bamako de plus de 1500 km. Ladite commune était longtemps isolée de tout, même de son chef-lieu de Cercle qu’est Ansongo. Depuis la dernière élection présidentielle en 2013 qui s’y était déroulée dans des conditions délétères,  la participation citoyenne y avait disparu.

Il faut dire que la commune de Talataye est excentrée et couvre une superficie de 6500 km2 pour environ 27 000 habitants. Elle est limitée au nord par Kidal, à l’est Ménaka, à l’ouest par les communes de Tilemsi et de N’Chawadji dans le Cercle de Gao et au sud par Tin-Hamma.

Grâce aux initiatives de ses nombreux fils revenus à la raison et au soutien du programme ACCORD (Appui à la cohésion communautaire et aux opportunités de réconciliation et de développement), un programme de l’USAID, une rencontre intercommunautaire sur la cohésion sociale et la réconciliation a pu se tenir du 27 au 28 mars 2017 à Talataye.

Cette initiative qui s’est tenue en même temps que la Conférence d’entente nationale, a redonné vie et vitalité à cette localité qui s’était repliée sur elle-même ces dernières années. En plus des fils du terroir, la rencontre a enregistré la participation des représentants de plusieurs communes voisines, de ses ressortissants venus de Tamanrasset en Algérie, de Kidal et Ménaka. Les autorités administratives dont le sous-préfet, le capitaine Hamadoun Indakoum, une délégation de l’équipe de ACCORD conduite par Yacouba Mahamane Salia Maïga, y ont également participé.

Le maire de la commune, Farock Ag Fakana a saisi l’occasion pour dire que Talataye doit sortir de son isolement afin de bénéficier de toutes les opportunités  qui profitent déjà aux communes voisines.

La même remarque est partagée par le sous-préfet qui a pu voir de près ses administrés et collaborateurs directs et mesuré sur le terrain le chemin à franchir pour le réel décollage de Talataye. De fait, la rencontre de deux jours a permis à Talataye et à ses fils de mesurer le grand fossé à combler en matière de progrès économique et social.

La présidente des femmes de la commune HadizatouWalett Hamadoun a fait part de la joie de toutes  les femmes et leur souhait de voir la commune sortir de l’isolement. Elle a remercié ACCORD et son partenaire financier qu’est l’USAID. Par sa voie, les femmes ont  aussi sollicité l’acquisition d’une plateforme multifonctionnelle pour alléger leurs tâches domestiques.

Les recommandations des deux jours de travaux de la rencontre sont relatives à la réouverture des écoles ; au renforcement des capacités de tous les leaders communautaires de Talataye sur leurs rôles et responsabilités ; à la formation des jeunes dans les corps de métiers comme la coupe-couture, la menuiserie, la soudure, la mécanique etc…

Les participants ont aussi insisté sur la réhabilitation et l’équipement des centres de santé de Talataye, de la radio communautaire et des locaux de la mairie. Il est aussi recommandé d’organiser une grande rencontre des leaders et élus de toutes les communes du Cercle d’Ansongo autour de la paix de la cohésion sociale, la réconciliation et le développement.

La rencontre de Talataye qui a été d’une grande utilité a donc vécu. Vivement la reprise normale des activités pour  amorcer le processus de développement de la commune.

Mahamadou B. CISSE

Amap-Gao

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *