mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Comité de pilotage du FAFE : DES RESULTATS SATISFAISANTS POUR 2017

Le Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (FAFE) a tenu hier, jeudi, son comité de pilotage. La rencontre s’est déroulée à la Maison de la Femme et de l’Enfant de la rive gauche sous la présidente du secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mohamed Attaher Maïga. C’était en présence de la directrice du Fonds, Mme Kanté Fatoumata Diankoumba.
Quatre points essentiels étaient à l’ordre du jour de la rencontre comme l’état de mise en œuvre des recommandations de la dernière réunion du Comité de Pilotage, la présentation et la validation du rapport de la commission de dépouillement des projets soumis au financement du FAFE pour l’exercice 2017, la situation des partenaires techniques et financiers (PTF) et les questions diverses.
La présente réunion du comité de pilotage doit valider près de 70 projets, selon la directrice du Fonds.
A l’entame de son discours, le secrétaire général a, tout d’abord, remercié et félicité les membres du Comité de pilotage et la Cellule technique du FAFE pour leur accompagnement. Il a, ensuite, expliqué qu’au titre de l’année 2017, le FAFE a mis l’accent sur le financement des projets des 5 régions du nord (Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudénit et Ménaka) d’un montant de 105.394.275 Fcfa, et le financement des projets déjà validés par le comité de pilotage d’un montant de 179.038.190 Fcfa.
La Cellule technique du FAFE a signé deux conventions de partenariat, une première avec l’Union des caisses d’épargne et de crédit (Nyogondeme Soba) pour garantir les prêts des cellules de six femmes promotrices d’activités génératrices de revenus, d’un montant de 50 millions Fcfa et une seconde avec le Programme de productivité agricole de l’Afrique de l’ouest (WAAPP/PPAAO) d’un montant de 20 millions de Fcfa pour le financement des besoins en fonds de roulement de 20 groupements de femmes bénéficiaires des technologies d’amélioration de la productivité du WAAPP.
Après l’appui de la société minière Randgold à travers sa fondation «Nos vies en partage», l’année 2017 a été plus favorable pour le FAFE avec l’appui de partenaires tels que l’UNICEF, ONU-Femmes et l’Union européenne, a souligné le secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.
Il a annoncé que 150 millions Fcfa sont en cours de dépôt dans une Banque pour garantir les prêts qui seront octroyés pour le financement des projets issus des promotrices PME/PMI.
Avant de terminer ses propos, Mohamed Attaher Maïga a rappelé que les attentes autour du FAFE sont énormes tant au niveau du gouvernement que des bénéficiaires.
Donc, l’expertise des membres du Comité de pilotage sera la bienvenue pour soutenir les efforts de réussite du FAFE.
Rappelons que le FAFE a été créé par la Loi n°2012-02 du 23 janvier 2012 par le gouvernement. Depuis septembre 2015, les organes d’opérationnalisation sont mis en place, à savoir le Comité de pilotage et la Cellule technique.

Aminata D.
SISSOKO

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *