mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Chirurgie pédiatrique orthopédique : LE Dr ISSA AMADOU, LE PRATICIEN AUX DOIGTS MAGIQUES

Il est le seul spécialiste malien en chirurgie pédiatrique orthopédique et fait partie de la jeune garde de médecins qui entendent graver leurs noms dans les annales de la médecine

La silhouette élégante de l’homme attire les regards de loin. De près le malade et les parents accompagnateurs découvrent un faciès d’ange. L’accent du Dr Issa Amadou trahit son appartenance à l’ethnie sonrai. Dans son service tous les collègues soulignent son sens de la discipline au travail, son humilité à toute épreuve. L’homme est un modèle d’abnégation. Il a un caractère admirable. Jour et nuit, son attitude tranche nettement avec celle des « démons âpres au gain immédiat ». N’est-ce pas que les praticiens cupides semblent avoir pignon sur rue dans nos établissements ?
Ce jeune praticien est le seul spécialiste malien en chirurgie pédiatrique orthopédique. Il fait partie de la jeune garde de médecins qui brillent par leur intelligence et entendent graver leurs noms dans les annales de la médecine pour l’éternité. Le Dr Issa Amadou, puisqu’il s’agit de lui, est maître assistant. Il officie au centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré, dans le service de chirurgie pédiatrique, sous la férule du très exigeant grand maître de la chirurgie infantile : le Pr Mamby Keita. Celui-là même qui a donné à la chirurgie pédiatrique ses lettres de noblesse au Mali.
Le Dr Issa Amadou est né un soir de 1977 à Gao, la cité des Askia. Ce brillant scientifique a tout simplement l’étoffe des grands. Son baccalauréat en poche, il s’inscrit à la Faculté de médecine. Il est docteur en 2005. Mais, dans son cœur de jeune médecin généraliste couvait l’envie de se spécialiser en chirurgie. Il s’envole pour Dakar, où il obtiendra un certificat d’études spécialisées (CES) en chirurgie pédiatrique à l’Université Cheick Anta Diop en 2010.
Ce praticien hospitalier a compris que le monde appartient aux meilleurs et que la science chirurgicale, notamment la chirurgie pédiatrique a ses exigences. Il faut être au diapason avec l’évolution de la science chirurgicale. Fort de cette réalité, il postulera pour le diplôme de formation médicale spécialisée approfondie (DFMSA) en chirurgie pédiatrique, à l’Université de Paris Sud en 2015.
Le Dr Issa Amadou, du haut de ses 40 ans, joue désormais dans la cour des grands. Il fait autorité dans la chirurgie pédiatrique orthopédique. Cet brillant esprit cartésien a su convaincre le monde scientifique par son sérieux, sa rigueur scientifique et sa détermination à se mettre au service de la bonne cause, c’est-à-dire celle des malades, particulièrement les jeunes patients.
Il n’y a rien de mesquin dans l’esprit de ce « prince » sonraï, qui nourrit des ambitions légitimes pour le développement de sa discipline. Homme cultivé et policé, il a su imposer son leadership au CHU Gabriel Touré. Tout est clair dans la tête de ce praticien hospitalier. Il soulage ses jeunes patients et sensibilise, avec un art consommé de la pédagogie, les parents des mômes malades dont les cas nécessitent une intervention chirurgicale.
Le Dr Issa Amadou est toujours disponible pour les enfants. Il réalise parfois des interventions d’urgence à 02 heures du matin, voire au -delà. Le ton n’est jamais grincheux. Il laisse une bonne impression à ses interlocuteurs, non seulement par son éducation, mais aussi par la maîtrise de sa science. Ce disciple d’Hippocrate compte déjà à son actif de nombreuses publications scientifiques. Nous recommandons quelques unes de ses œuvres : «Traumatisme des bourses : aspects cliniques et thérapeutiques au service d’urologie de Gabriel Touré », « les facteurs de mortalités chirurgicales néonatales au service de chirurgie pédiatrique de Gabriel Touré », « les séquelles de brûlures au service de chirurgie pédiatrique de Gabriel Touré » et « les fractures rares du coude chez l’enfant : aspects épidémiologiques, thérapeutes et pronostics à l’hôpital Aristide le Dantec de Dakar ». Il participe aux différents congrès de chirurgie à travers le monde. Ces assises scientifiques permettent aux spécialistes de s’informer et de se former.

Bréhima DOUMBIA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *