jeudi 27 avril 2017

Championnat national de basket : SIGUI-AS POLICE, LA 2è PLACE EN JEU

Les deux équipes peuvent prétendre chacune à la qualification aux Play-offs. Leur choc promet une belle empoignade, samedi au Palais des sports d’Hamdallaye ACI

«On se prépare pour remporter le titre. Chaque match est une finale pour nous. Nous avons des atouts et on est confiant pour la suite des événements». Le secrétaire général du Sigui de Kayes, Almamy Camara, est confiant et pense que son équipe a les moyens de jouer le titre. Pour lui, toutes les rencontres restantes seront comme des finales pour le Sigui, à commencer par le choc de demain, samedi, face à l’AS Police. La confrontation est prévue au Palais des sports et sera la tête d’affiche de la 9è journée du championnat national.

Après 8 journées de débats, le Sigui Hommes occupe le 3è rang du classement avec 12 points, à seulement une petite longueur de son adversaire du jour, l’AS Police (13 points, 2è du classement). L’explication sera placée sous le signe de la revanche pour les Kayésiens qui se sont faits surprendre, à l’aller à Kayes, par les Policiers. Une victoire permettrait à l’équipe de la capitale des Rails de passer devant l’AS Police, donc d’occuper la 2è place du classement. Mais le Sigui a-t-il les moyens de damer le pion à l’AS Police ?  A priori, la tâche ne s’annonce pas facile pour les Kayésiens qui restent d’ailleurs sur une défaite face à la J. A. lors de la précédente journée.

«La préparation s’est bien déroulée. Nous sommes engagés dans la course au titre et nous nous battrons pour cet objectif. Nous avons fait un faux pas, la semaine dernière, contre la J. A. mais le moral de la troupe n’a, nullement, été entamé par cette déconvenue. Les joueurs sont sereins et prêts à en découdre avec l’AS Police», souligne Almamy Camara, qui espère surtout que l’arbitrage sera à la hauteur. «Si j’ai des appréhensions, c’est surtout concernant l’arbitrage qui a beaucoup défavorisé le Sigui lors des précédentes journées. Les arbitres doivent être irréprochables à ce niveau de la compétition», dira le secrétaire général du Sigui. Le leader du classement, l’USFAS (14 points), en découdra avec Attar club (4è, 9 points), au stade du 26 Mars. La J. A. (7è, 8 points) s’expliquera avec le Réal (6è, 9 points) au Palais des sports. Alors que la lanterne rouge, le Centre Bintou Dembélé (CBD, 7 points), recevra le Stade malien (5è, 9 points), à Koulikoro.

Chez les Dames, le match choc opposera le Réal et l’USFAS, au Palais des sports. Les Réalistes occupent le 6è rang et comptent 9 points, alors que les militaires sont 4è avec 11 unités.  Pour l’entraîneur du Réal, Séga Kanouté, l’objectif principal de son équipe reste le maintien. «Nous voulons être parmi les 4 premiers au classement. Notre objectif est le maintien», a confié le technicien, avant de poursuivre : «Nous avons sérieusement préparé la rencontre. A l’aller, l’USFAS a gagné par 20 points d’écart. Samedi, nous allons essayer de nous racheter. Je pense que nous en avons les moyens. Nous avons une équipe jeune. Il faudra travailler sur le plan physique, moral et psychologique pour bien aborder les matches restants».

Du côté de l’USFAS, l’entraîneur Mamadou Cissé reste prudent et met en garde ses joueuses contre tout complexe de supériorité. «Un match de basket n’est jamais gagné avant d’être joué. Le Réal est une bonne équipe qui mérite d’être respectée. Nous devons nous méfier de cette équipe et surtout oublier ce qui s’est passé à l’aller», insistera le technicien.

Contrairement à l’équipe masculine qui reste invaincue après 7 journées de débats, l’USFAS Dames a déjà trébuché trois fois et peine à retrouver la bonne cadence.  L’entraîneur Mamadou Cissé explique : «L’équipe masculine a été renforcée, alors que 4 joueuses cadres manquent pour la formation féminine. Les quatre éléments sont en formation et ne rejoignent le groupe que les jours des matches», indiquera le technicien.

Pour les autres matches, au stade du 26 Mars, l’AS Police (3è, 12 points) recevra le Tata (7è, 8 points). Tandis que le 8è du classement, le Centre de référence de basketball de Tombouctou (CRBT, 7 unités) en découdra avec le Djoliba (2è, 13 points). Au Palais des sports, Attar club (5è, 10 points) sera l’hôte du leader invaincu du championnat, le Stade malien (14 points).

Ladji M. DIABY

LE PROGRAMME DE LA 9è JOURNEE

Dames

Samedi 22 avril au stade du 26 Mars

16h : AS Police-Tata

18h : CRBT-Djoliba

Au Palais des sports

16h : Réal-USFAS

18h : Attar club-Stade malien

Hommes

Au Palais des sports

14h : J. A.-Réal

20h : AS Police-Sigui

Au stade du 26 Mars

14h : Attar club-USFAS

A Koulikoro

16h : CBD-Stade malien

 

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *