lundi 16 juillet 2018

Header ad
Header ad

Centre Maridiè Niaré : 90 SORTANTS REÇOIVENT LEURS DIPLÔMES

Le Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba a abrité, jeudi dernier, la cérémonie officielle de sortie de la 23è promotion du Centre international de formation professionnelle, Maridiè Niaré. La promotion, composée de 90 sortants, dont 85 femmes et 5 garçons, a été baptisée Nina Walett Intallou, l’actuelle ministre de l’Artisanat et du Tourisme. Celle-ci a présidé la remise des diplômes, en présence de la représentante du ministre de la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.
Les trois premiers de la promotion, respectivement Mariam S. Diallo, Alima B. Doumbia et Moussa Traoré ont reçu chacun, une machine offerte par le ministre. En plus, le promoteur du Centre Maridiè Niaré, El Hadj Mahamadou Niaré, leur a offert à chacun une machine. Son représentant, Yaya Niaré, expliquera que le Centre Maridiè Niaré a une tradition d’exigence et d’excellence pour décerner son diplôme. «Nombre de vos camarades ont abandonné en chemin, ce qui renforce votre mérite. Vous avez dû relever des défis importants au niveau de la créativité et nous sommes convaincus que vous saurez tirer partie des moyens que nous avons mis à votre disposition tout au long de votre future carrière», a-t-il ajouté. Le Centre, selon lui, se veut un passage incontournable pour rejoindre les talents de demain.
De sa création (en 1992) à nos jours, le centre Maridiè Niaré a formé plus de 1000 jeunes, filles et garçons, dont la quasi-totalité est en production, a indiqué Yaya Niaré. «Cela prouve que la structure participe à la lutte contre la pauvreté et particulièrement celle des femmes», a-t-il conclu.
Au nom du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Diallo Kama Sakiliba s’est réjouie du travail inlassable abattu par le centre Maridiè Niaré qui s’attache, au fil des années, à l’encadrement et à la formation qualifiante de la couche juvénile de notre pays en coupe et couture. «Ce qui favorise l’insertion professionnelle des jeunes en milieu rural et urbain et aide à l’autonomisation économique des femmes et des filles», a-t-elle souligné. Tout en félicitant les récipiendaires, elle les a encouragés à faire preuve de persévérance.
Quant à Mme Nina Walett Intallou, elle s’est dite très honorée et fière d’être la marraine de cette promotion qui porte son nom. Elle a remercié la direction et exhorté les nouveaux diplômés au travail bien fait, à l’endurance et à la persévérance.

Abdoul Karim
COULIBALY

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *