jeudi 27 avril 2017

Campagne cotonnière 2016-2017 : LE MALI CONFORTE SA BONNE POSITION

Les producteurs des filiales ont produit 647.000 tonnes de coton graine, cette année, sur une prévision de 650.000 tonnes.

A la date du 6 avril, la production de la campagne 2016-2017 de la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) est de plus de 647.000 tonnes. Toute cette quantité a aussi été égrenée. Les usines d’égrenage de toutes les filiales CMDT sont en phase de révision des machines, après la fin de la campagne d’égrenage. La compagnie projette de réaliser pour la campagne 2017-2018 une production de 725.000 tonnes. Ces constats ont été faits par le président directeur général de la Holding CMDT, Baba Berthé, qui a achevé une mission de supervision de fin de campagne d’égrenage dans toutes les filiales de la société cotonnière nationale.
En effet, le responsable de la Holding CMDT avait de quoi se réjouir. Car, la société vient d’atteindre un niveau de production jamais égalée dans les annales de l’histoire du pays. Cette production record à tout point de vue est le fruit d’un arsenal d’efforts déployés par l’encadrement technique à la base et les paysans cotonniers. Partout où il est passé, le président directeur général et sa délégation, composée notamment de responsables techniques de la société et du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) et président de l’Union nationale des sociétés coopératives de producteurs de coton (UNSCPC), Bakary Togola, a salué les efforts exceptionnels déployés par l’encadrement et les paysans pour relever le défi.
En effet, les prévisions de production cotonnière assignées à la société étaient très ambitieuses. La CMDT devrait produire 650.000 tonnes de coton graine pour la campagne agricole 2016-2017. A l’heure du bilan, la société et les producteurs ont des motifs légitimes de satisfaction. Car, la CMDT a atteint 647.000 tonnes. Le président directeur général de la CMDT, Baba Berthé, a salué cet effort. Il a félicité et remercié l’encadrement technique, le personnel des unités d’égrenage et, surtout, les paysans pour ces résultats.
« Cette performance exceptionnelle est à mettre à l’actif de tous les acteurs qui ont joué leur partition (les paysans, le personnel d’encadrement et les unités d’égrenage). Je suis satisfait de la production et je salue l’ensemble de l’équipe qui a permis d’obtenir ces résultats. Je n’oublie évidemment pas le gouvernement qui a subventionné les intrants », a souligné le PDG Berthé. Il faut rappeler que le PDG Berthé a complété, avec succès, l’œuvre entamée par son prédécesseur Modibo Koné qui a démarré la campagne agricole 2016-2017.
Le PDG Berthé a néanmoins profité de son passage pour exhorter les paysans à mettre l’accent sur les rendements. Il a exhorté les spécialistes de la recherche agronomique à trouver la solution adéquate pour combattre l’acidité des sols. En attendant, un test de l’utilisation de la chaux agricole dans certaines zones a permis de remédier à l’acidité des sols et à augmenter les rendements dans une fourchette de 25 à 30%, a précisé le responsable de la CMDT. « Mais, les paysans ont rejeté la pratique au motif que le prix d’acquisition de la chaux agricole est assez élevé », a expliqué le PDG qui promet de porter le problème au département de tutelle.
La CMDT, pour la campagne agricole 2017-2018, a placé la barre de la production cotonnière à 725.000 tonnes. Le PDG Berthé a assuré que les dispositions sont prises pour asseoir les facteurs endogènes de cette production, à savoir le placement des intrants indispensables. Il a exhorté les paysans et l’encadrement technique à plus d’efforts et d’engagement.
Le président de l’APCAM, Bakary Togola, s’est lui aussi félicité des résultats obtenus. Il a salué et félicité les producteurs et le gouvernement pour les soutiens financiers conséquents apportés à la production cotonnière. Il a, par ailleurs, encouragé la CMDT à achever le processus de paiement du coton au producteur qui était à plus de 70% au début de ce mois d’avril. Il a exhorté la direction générale de la CMDT à achever le paiement d’ici la fin du mois en cours. « Si cette question est réglée, cela donnera beaucoup de courage aux producteurs pour entamer la prochaine campagne avec plus d’assurance et d’engagement », a-t-il dit.
« Avec ces bons résultats agricoles en zones cotonnières et si le paiement du coton graine aux producteurs est effectif, la prochaine campagne pourra s’installer sous de bons auspices », a promis le président de l’APCAM.

Moriba COULIBALY

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *