Burkina Faso: APPEL À LA POPULATION POUR NETTOYER LES CANIVEAUX DE OUAGADOUGOU

Au Burkina Faso, une association d’étudiants et la mairie de la commune de Ouagadougou ont décidé de nettoyer les différents barrages. Sacs plastiques, emballages perdus, tous les détritus vidés dans les caniveaux par les populations ont envahi les barrages. Le temps presse, car la saison des pluies s’installe dans la capitale et les récentes inondations chez le voisin ivoirien inquiètent les autorités communales qui lancent un appel aux populations.
Réunis au sein de l’association «J’ai à cœur ma planète», les étudiants d’une université privée ont décidé de participer au nettoyage des barrages de la ville inondée par les ordures de tout genre. «C’est un décor déjà macabre quand on passe. Ce n’est pas joli à voir et ça sent. Ça dégage aussi des odeurs. Quand nous nous sommes rendus sur les lieux pour prendre des photos, nous avons même vu des poissons mourants. Donc il fallait vraiment agir. Si on n’agit pas rapidement, ces ordures se retrouvent dans le parc. Et c’est difficile pour l’écosystème aquatique du parc, d’avoir une pérennité», estime Joseph Ouaro, le premier responsable de l’association.
Présent au lancement de l’opération de nettoyage, Armand Beoundé, le maire de la commune, râteau en main, a profité de l’occasion pour interpeller les populations sur leurs mesures à prendre afin d’éviter les inondations avec l’installation de la saison des pluies : «Ces jeunes nous ont indiqué la voie. Que chacun nettoie devant sa porte. Si j’ai un caniveau qui passe devant ma porte, je dois m’arranger pour que ce caniveau soit propre. Et après, la commune s’organisera pour ramasser les tas d’immondices et les produits de curage de ces caniveaux. C’est un appel à tous les citoyens de s’impliquer tous les jours à l’amélioration de notre cadre de vie».
L’opération de nettoyage des trois barrages qui recueillent les eaux de pluie de la capitale se poursuit et les travaux de curage des caniveaux ont déjà commencé dans certains arrondissements.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *