mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Biennale artistique et culturelle 2017 : LE MINISTRE DE LA CULTURE CONFIRME LE REPORT

Le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo

Le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a officiellement annoncé le report de la Biennale artistique et culturelle au mois de mars 2017. C’était au cours d’une rencontre tenue vendredi dernier au Gouvernorat en présence des représentants des familles fondatrices de Bamako et ceux des différentes associations des femmes et des jeunes.
Le ministre a  tenu à les remercier pour la grande mobilisation qu’ils ont effectuée lors du lancement officielle de la benale par le président de la République le 21 septembre dernier. «Les populations de Bamako ont montré tout l’intérêt qu’elles ont pour cette activité», a témoigné Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo. Elle a rappelé que son département a placé l’année 2016 sous le signe de la «Renaissance Culturelle» lors de la rentrée culturelle tenue en février 2016 au CICB dans le but de marquer une prise de conscience collective de la nécessité de relance du secteur de la Culture. Pour cela, la commission nationale, regroupant plusieurs départements et services centraux, a travaillé d’arrache-pied pour la réussite de l’évènement du 24 au 31 décembre 2016. Mais les sollicitations des handicapés, des Maliens de l’extérieur et la prise en compte des deux nouvelles régions, tout cela a amené le gouvernement a décidé de reporter l’évènement afin de prendre en compte ces nouvelles données. La «Biennale artistique et culturelle» est une manifestation populaire qui met en compétition les formations artistiques, les artistes et créateurs des communes, des cercles et des régions du pays. Elle vise à favoriser le brassage et l’interpénétration des populations et à contribuer à l’émergence d’une culture de paix et de citoyenneté. Ce principe d’intégration et d’inclusion a amené la commission d’organisation à revoir la forme d’organisation de la Biennale en souhaitant associer pour cette édition spéciale, des couches sociales de notre pays, parfois exclues.

Y. DOUMBIA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *