mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Banamba : BIENTÔT UN NOUVEAU CSREF

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Pr Samba Ousmane Sow, sur instruction du Premier ministre, s’est rendu à Banamba avec une forte délégation pour visiter le Centre de santé de référence (CSREF) et échanger avec le personnel sur ses préoccupations essentielles. Il a été accueilli à l’entrée de la ville par les autorités politiques et administratives, notamment le préfet et le maire de la localité.
Le premier responsable du département en charge de la Santé était aussi porteur de messages et bonnes annonces du président de la République dont le souci pour l’amélioration des soins de santé se traduit par des efforts concrets, en termes de réalisation d’infrastructure et de relèvement du plateau technique, dans les structures de santé. Banamba n’est pas en marge de ces initiatives d’amélioration de l’offre de soins.
L’objectif de la mission était de s’enquérir des conditions de vie et de travail du personnel du district sanitaire de Banamba. A ce propos, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique s’est entretenu avec agents de santé et autorités et pris bonne note des préoccupations légitimes, exprimées au cours de la réunion de cadre tenue dans les locaux de la mairie.
Le Pr Samba Ousmane Sow a repris à son compte le constat établi par le chef du village de Banamba. «  Il y a plusieurs décennies de cela, Banamba continue d’évoluer avec un centre de santé, aujourd’hui extrêmement vétuste ». En d’autres termes le centre ne répond plus sur le plan des possibilités techniques et logistiques aux besoins de la population.
Face à ce constat, le gouvernement a décidé d’offrir au district sanitaire de Banamba un nouveau CSREF dont la première pierre sera posée d’ici 2018, a précisé le ministre Sow. Il également relevé l’enclavement de certaines localités du Cercle de Banamba, notamment pendant l’hivernage, avant de rassurer sur l’accompagnement du gouvernement, à travers son département à renforcer le bloc opératoire de Banamba pour sauver des vies de façon urgente.
La requête de construction d’un autre centre de santé de référence dans la commune rurale de Boron a été soumise au ministre en charge de la Santé. En réponse, le Pr Samba Ousmane Sow a rappelé la nécessité de respecter les procédures et les étapes et d’inscrire la requête dans le plan opérationnel (PO) 2019 pour une en charge de la préoccupation.
Il faut aussi noter qu’en plus des difficultés liées à la logistique, d’autres problèmes avaient trait au bloc opératoire, notamment l’appareil d’anesthésie, aux fluides médicaux (l’oxygène) et rupture de consommables. Toutes ces difficultés évoquées ont été aplanies par le ministre de la Santé.
Constat satisfaisant, il n’y a pas eu de problème annoncé à l’arrivée du ministre de la Santé qui n’a pas été résolue avant la fin de la visite. Ce qui a été à tout point de vue du goût du personnel de santé, des autorités politiques et administratives et coutumières de la localité.
L’occasion était aussi opportune pour le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique de féliciter le personnel qui, malgré les conditions difficiles, a accepté de se donner au travail et de bonne qualité.
Avant la tenue de la réunion du cadre, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique et sa délégation, accompagnés des autorités locales, sont allés saluer la chefferie traditionnelle avant d’entamer la visite du CSREF.
Abdoulaye M TRAORE
Amap-Banamba

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *