samedi 24 juin 2017

Autorités intérimaires : UNE JOURNEE SOLENNELLE ET HISTORIQUE à MéNAKA

Le gouvernorat de  la Région de Ménaka a abrité le jeudi 2 mars 2017, la cérémonie d’investiture des Autorités intérimaires de la Région. Cétait  sous la présidence  du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de  l’’Etat, Mohamed Ag Erlaf, en présence de plusieurs hautes personnalités, dont le Haut représentant du chef de l’Etat pour la mise en œuvre  de l’Accord pour la paix et la Réconciliation, Mahamadou Diagouraga, l’ambassadeur de France au Mali, le représentant de  l’Union africaine (MISAHEL) pour Mali, Pierre Bouyoya, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies, et l’ambassadeur d’Algérie, et représentant du chef de file de la Médiation pour l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.
Étaient présents,  le gouverneur de la Région de Ménaka, Daouda Maïga et l’ensemble de son cabinet, les préfets et sous-préfets de la Région, des femmes et des jeunes, des notabilités, des leaders religieux et de des représentant des groupes armés.
Le collège transitoire mis en place est composé de 17 membres proposés par l’ensemble des parties de manière consensuelle. Ainsi, Abdoul Wahab Ag Ahmad Mahamad, est désigné président,  Mariam Maïga, 1ère  vice-présidente et Almoutfoul Ag Ramithon, 2ème vice-président.
Au  terme de cette journée, le nouveau président du collège transitoire,  Abdoul Wahab Ag Ahmad Mahamad, a laissé  entendre que ce jour est un jour solennel et historique qui marquera sans doute un tournant décisif dans la vie de la Région de Ménaka, la mission étant de réunir les différentes  communautés, les mouvements, et sensibilités de la Région afin de les amener sur la voie de la paix, de la  reconstruction et du développement. Il a attiré l’attention sur les situations préoccupantes et urgentes de l’heure qui sont entre autres la sécurité, la cohésion sociale, le développement, et le nouveau découpage de la Région de Ménaka, découpage qu’ il faut réussir à tout prix, a-t-il ajouté. Pour sa part, le ministre, de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’Etat, Mohamed Ag Erlaf, s’est réjoui de l’enthousiasme avec lequel les populations de la Région de Ménaka ont accueilli la mise en place des Autorités intérimaires. Le ministre a, sur la lancée, assuré que Etat du Mali et ses partenaires mettront tout en œuvre pour accompagner la nouvelle Région de Ménaka dans son épanouissement.
Le ministre a conclu son intervention en invitant le nouveau président  et son équipe à s’atteler à leurs nouvelles fonctions. A la cérémonie, était présent le général Elhadj Gamou.

I. Sotbar
Amap-Ménaka

A propos de l'auteur

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *