samedi 20 janvier 2018

Header ad
Header ad

Audience à Koulouba : LE PRÉSIDENT KEITA REÇOIT LES MÉDIATEURS DE L’ESPACE UEMOA

Le président de la République recevant les médiateurs des pays de l’UEAMOA

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a reçu en audience, samedi dans l’après-midi, les Médiateurs de la République des pays de l’espace de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).
L’audience, qui a eu lieu au Palais de Koulouba, s’est déroulée en présence du secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubeye Maïga, du Médiateur de la République, Pr Baba Akhib Haïdara, du ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions de la République, Mme Diarra Racky Talla.
À l’issue de l’audience, le Médiateur du Bénin et porte-parole de la délégation, Joseph Houéssou Gnonlonfoun, a confié être venu avec ses pairs à l’invitation du doyen et Médiateur du Mali, pour participer à la 22è session de l’Espace d’interpellation démocratique (EID). Il a ajouté «qu’ils ne pouvaient entreprendre une telle mission sans rencontrer le maître des lieux».
«Vous connaissez la tradition africaine, vous ne pouvez pas entrer dans une maison, sans voir le chef de la maison, c’est pour cela que nous sommes venus voir le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta», a-t-il précisé.
Joseph Houéssou Gnonlonfoun a indiqué que les Médiateurs des pays de l’espace UEMOA ont reçu de sages conseils et des assurances du chef de l’Etat, parce que celui-ci connaît bien ce que c’est que l’EID.
«Il nous a dit qu’il fallait que nous participions activement au déroulement de cette pratique, de cet espace que le Mali a inventé. Parce que je ne pense pas que dans nos pays africains, il y ait une institution de ce genre qui soit chargée d’interpeller dignement les ministres, pour que les réponses aussi dignes et équitables soient faites à nos citoyens, à nos concitoyens. Cela va dans le sens du développement économique de nos pays. Il n’y a pas de développement sans dialogue», a souligné le Médiateur du Bénin.
Quelle est la particularité de l’EID au Mali ? Répondant à cette question, le magistrat Gnonlonfoun dira ceci : «C’est sa démocratisation, le fait que des ministres, conduits par le Premier ministre, soient interpellés avec grâce et bonheur pour donner des réponses dignes aux populations qui sont dans le besoin de savoir. Un gouvernement qui se prête à des séances de ce genre doit être salué. Et c’est pour cela que nous sommes venus saluer et le président de la République et le Médiateur qui est chargé de la mise en oeuvre de cette rencontre».

Massa SIDIBÉ

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *