mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Attentat de Gao: UNE DELEGATION DE LA CLASSE POLITIQUE A RENDU VISITE AUX BLESSES

La classe politique (majorité et opposition) s’est levée comme un seul homme pour condamner l’attentat terroriste qui a frappé le camp du MOC à Gao le 18 janvier 2017. Une délégation conduite par le président du parti au pouvoir, Bocary Tréta et le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, était lundi dernier dans la cité légendaire des Askia pour témoigner toute la compassion et la solidarité de la classe politique aux blessés admis à l’hôpital Hangandou Moulaye Touré. Les visiteurs ont remis aux victimes 2 tonnes de riz et 2 millions de FCFA.
Le président du RPM, Bocary TRETA a déclaré que malgré son atrocité, l’attaque du camp du MOC par les terroristes, a cependant permis de montrer à la face du monde l’unité du peuple malien. «Le président de la République, les membres du gouvernement, les responsables de la classe politique, tout le monde est venu à Gao pour montrer que tous les fils de la nation sont unis pour faire face au terrorisme », a-t-il indiqué. Pour sa part, le président de l’URD, l’honorable Soumaïla Cissé, a salué les femmes et les jeunes de Gao pour le combat qu’ils ont mené pendant les moments tristes de l’occupation. «Les jeunes du MOC tombés sur le champ d’honneur, ne sont pas morts pour rien. La nation leur sera éternellement reconnaissante», a-t-il dit. Le chef de file de l’opposition a aussi salué le courage de l’armée malienne et des forces étrangères (Barkhane et Minusma) opérant dans le nord de notre pays.
Enfin, la délégation a échangé avec les représentants des confessions religieuses, des autorités administratives et traditionnelles ainsi que de la société civile.
M. B. CISSE
AMAP-GAO

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *