mardi 21 novembre 2017

Header ad
Header ad

Association des non-voyants pour la solidarité et le progrès : NOUHOUM GOURO KOUYATE ELU NOUVEAU PRESIDENT

L’Institut des jeunes aveugles (IJA) a abrité le samedi 4 février la 5e assemblée générale ordinaire de l’Association des non-voyants pour la solidarité et le progrès (ANVSP). A l’ordre du jour de cette assemblée, la présentation du rapport d’activités et du rapport financier, la relecture des textes et le renouvèlement du bureau de l’association.
Après  avoir souhaité la bienvenue aux participants, le président de l’Association Mohamed Ali Touré a rappelé aux membres les missions et objectifs de cette association qui, rappellera-t-il, a été créée le 4 février 2006 dans le but de renforcer la solidarité entre les non-voyants, de contribuer au développement socio-économiques des personnes handicapées et des non-voyants et de concourir à l’intégration des non-voyants
Selon Mohamed Ali Touré, l’ANVSP a pu mener des activités qui sont entre autres la tenue régulière des réunions statutaires du bureau exécutif de ANVSP ; la tenue de 9 réunions extraordinaires ; l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire, l’envoi des lettres de partenariat à des structures nationales et internationales ; l’organisation d’un téléthon en faveur des non-voyants. L’ANVSP a aussi eu à distribuer des fournitures, notamment des papiers brailles aux élèves et étudiants non-voyants et à créer une banque de céréales.
Pour la réalisation de ces activités, le président de l’association a salué l’appui financier de l’ambassadeur de Chine au Mali et d’autres bonnes volontés. Mohamed Ali Touré a toutefois regretté qu’à nos jours, l’association ne dispose pas d’un local spécifique, ni de fournitures bureautiques.
Dans les perspectives, l’association prévoit le financement d’autres projets tels que son enregistrement à la Fédération malienne des personnes handicapées (FEMAPH), la recherche de nouveaux partenaires, le renforcement des capacités organisationnelles des organes de l’association, la création des sections de ANVSP dans les communes et régions, la mobilisation des ressources, la poursuite des actions de plaidoyer et la poursuite des missions de contact de suivi et d’appui conseil à la base.
Pour atteindre ses objectifs, le président de l’ANVSP a lancé un appel vibrant aux autorités et aux partenaires pour les aider à lutter pour le développement et l’intégration socio-économique des non-voyants.
A l’issue de cette assemblée, un nouveau bureau de 17 membres a été élu pour un mandat de trois ans avec à sa tête Nouhoum Gouro Kouyaté.

Anne-Marie Kéita

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *