lundi 21 mai 2018

Header ad
Header ad

Arabie Saoudite : LE CHEF DE L’ÉTAT ACCOMPLIT LA OUMRA

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et sa délégation ont effectué, dans la nuit du mardi, la Oumra (petit pèlerinage à la ville sainte de la Mecque). C’était en marge de la clôture des exercices militaires conjoints «Bouclier du Golfe 1» à laquelle avait assisté le chef de l’Etat, à l’invitation du Serviteur des deux mosquées saintes, le roi Salman Bin Abdulaziz Al Saoud, avait assisté dans la région industrielle de Dammam.
Ibrahim Boubacar Keïta a donc accompli les rites de la Oumra, notamment le «tawaf» (les 7 tours de la Kaaba) après avoir préalablement prononcé la formule de l’intention de la Oumra et requis les bénédictions d’Allah pour qu’Il agrée le rite à accomplir. Après les 7 tours de la Kaaba, le président Keïta a prié deux rakats sur les lieux saints et fait des bénédictions pour notre pays, pour les siens et pour lui-même. Il a ensuite enchaîné avec «Safâ» et «Marwah», un parcours complémentaire qui doit être exécuté aussi 7 fois par le fidèle qui accomplit le petit pèlerinage. Ce parcours qui s’effectue dans un couloir d’environ 500 mètres, relève d’un véritable parcours du combattant surtout pour les personnes du troisième âge avec très souvent par endroits un coup d’accélérateur du guide (de petits trots). Ce rituel doit se faire dans la communion totale avec le Tout puissant, Clément et Miséricordieux et dans la tenue d’Ihram composé d’un «izâr» et d’un rida (deux tissus blancs) qui symbolisent la pureté.
Il est aussi recommandé au fidèle qui fait le petit pèlerinage, de se raser la tête à la fin des rites. Mais pour certains, la question relève d’un débat d’écoles. Ils estiment simplement que ce n’est pas une obligation. Tout comme la question d’immoler un mouton à la fin de la Oumra.
Il faut aussi noter que le président Ibrahim Boubacar Keïta était passé par Médine (la terre bénie qui accueille la tombe du prophète Mahomet-PSL dans la mosquée sainte de la localité). Sur les lieux, il a accompli la prière du crépuscule (maghrib) et de l’icha (prière de la nuit) avec les fidèles.
Il a été conduit là où repose le prophète Mahomet (PSL). Le président de la République y a été salué par l’imam de la mosquée qui a fait des bénédictions pour la délégation et certainement pour notre pays qui entretient de relations séculaires d’amitié et de fraternité avec le peuple saoudien.
C’est une chance inouïe pour tout fidèle musulman de faire le pèlerinage ou à défaut la Oumra. Ceux qui ont le privilège d’accomplir ces rites sur la terre sainte de la Mecque doivent rendre grâce à Allah.

Bréhima DOUMBIA

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *