Reconversion dans le domaine de la restauration : QUINZE JEUNES DE BAMAKO EN FORMATION

Quelques bénéficiaires de la formation lors de la cérémonie

La Bibliothèque nationale a servi de cadre, mardi dernier, à une formation en reconversion-adaptation dans le domaine de la restauration. Organisée par l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (APEJ), la présente session cible 15 jeunes du District de Bamako.
La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Traoré Alima Dabo, directrice générale adjointe de l’APEJ. Il faut rappeller que le lancement de la dernière session du programme de formation par la reconversion-adaptation à un poste de travail a démarré en 2015 au profit de 476 jeunes.
Cet important programme qui rentre dans le cadre de la composante renforcement de l’employabilité du programme emploi jeune a bénéficié aux jeunes de plusieurs régions qui ont été formés dans 14 corps de métiers. Un total de 37 jeunes ont été, en avril 2018, formés en infographie et assainissement dans les Régions de Kayes et de Tombouctou, 12 puis 18 autres jeunes l’ont été successivement en octobre 2017 dans la Région de Gao.
Par ailleurs, la directrice générale adjointe de l’APEJ a signalé que plusieurs centaines de jeunes ont été formés dans la maçonnerie, le carrelage, la plomberie sanitaire, la peinture bâtiment, l’électricité-bâtiment, l’assainissement, la coupe stylisme, la chaudronnerie, la teinture, la saponification et la transformation de céréales sèches. Mme Traoré Alima Dabo a aussi précisé que cette reconversion-adaptation est l’un des axes stratégiques du renforcement de l’employabilité des jeunes qui est mis en œuvre par l’APEJ dans l’objectif de développer l’employabilité des jeunes sur la base des schémas directeurs régionaux de l’emploi et de la formation professionnelle et des études sur les créneaux porteurs de croissance économique et d’emplois dans les différentes régions administratives du Mali.
Enfin, la directrice générale adjointe de l’APEJ a salué le partenariat fructueux avec l’Association malienne des centres de formation professionnelle (AMCFP), un partenariat qui a permis à sa structure d’atteindre les résultats recherchés.

Fadi CISSÉ

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *