Kadiolo : LE CORRESPONDANT DE L’AMAP N’EST PLUS

Le jeudi 31 mai, le correspondant de l’AMAP et de l’ORTM à Kadiolo, Cheickna Bathily, a piqué une crise tôt le matin. Evacué en urgence à l’hôpital régional de Sikasso, il a succombé aux environs de 14h. Vendredi dernier, le doyen a été accompagné à sa dernière demeure à Bamako par des parents, amis et collègues inconsolables.
Né en 1950 à Bamako d’un père administrateur civil, Cheickna Bathily fréquenta l’Institut national des arts après ses études fondamentales.
Il fit ses premiers pas aux chemins de fer de Bamako avant de rejoindre une société de fabrique de matériels agricoles.
Après avoir pris sa retraite anticipée, il exerça plusieurs métiers, notamment la menuiserie. Il s’installa à Kadiolo non loin des sites miniers pour avoir d’éventuels marchés. Piqué par le virus de la presse, il devint le directeur d’une radio privée de la capitale du Folona. Depuis plus d’une quinzaine d’années, Cheickna Bathily était le correspondant de l’AMAP et de l’ORTM à Kadiolo. Il remplissait merveilleusement cette mission, a confié le préfet du Cercle de Kadiolo.
Dors en paix doyen !
Fousseyni
DIABATÉ
AMAP-Sikasso

Related posts

0 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *