lundi 27 juin 2016 - 7 h 34 min

Header ad
Header ad
OPIB : DES RECOLTES PROBANTES

OPIB : DES RECOLTES PROBANTES

La production céréalière a augmenté de 16.928 tonnes en 2014-2015 à 18.491 tonnes en 2015-2016

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Daniel Siméon Kéléma, a présidé hier la 19è session du conseil d’administration de l’Office du périmètre irrigué de Baguineda (OPIB). C’était en présence du nouveau directeur général de l’OPIB, N’Diogou Diallo, entouré de ses proches collaborateurs, des administrateurs et des représentants des paysans et du personnel.

La campagne 2015-2016 qui s’achève a démarré dans des conditions marquées par l’installation tardive et la mauvaise répartition des pluies. Ce facteur a fortement affecté le rythme des emblavures, mais le prolongement de la période des pluies jusqu’au mois de novembre a permis aux cultures de boucler leur cycle végétatif. Les activités menées durant la campagne ont porté, entre autres, sur l’adoption d’un calendrier consensuel entre l’OPIB et les producteurs, la mise en place des intrants agricoles subventionnés, l’appui en semences certifiées par le Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (PPAAO/WAAPP). Le renforcement du dispositif d’encadrement par l’arrivée de 14 nouveaux agents, le renforcement des capacités des agents d’encadrement et des producteurs, la mise en œuvre de l’approche système et la diffusion de l’acte uniforme de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA) dans les organisations paysannes figuraient aussi parmi les activités menées pendant la campagne 2015-2016.

Grâce aux conditions pluviométriques et phytosanitaires favorables, à l’adhésion des producteurs au plan de campagne agricole ainsi qu’aux efforts déployés par l’encadrement, les productions céréalières sont passées de 16.928 tonnes en 2014-2015 à 18.491 tonnes en 2015-2016, soit une progression de 9%. Le rendement moyen du riz sur les périmètres à maîtrise totale de l’eau est passé de 4,8 tonnes en 2014-2015 à 5,2 tonnes en 2015-2016, soit une augmentation de 7,6%.

La récolte céréalière couvre ainsi les besoins de consommation de la population locale et dégage même un léger excédent céréalier de 882 tonnes. La nouvelle campagne agricole qui s’annonce interviendra dans un contexte marqué par les politiques publiques faisant de l’agriculture le levier de la croissance économique grâce à l’affectation de 15% du budget national au secteur du développement rural, la subvention des intrants (agricoles et animaux) et l’avènement du programme de subvention des équipements agricoles.

Pour cette campagne agricole 2016-2017, l’OPIB envisage par conséquent de produire 24.234 tonnes de céréales, dont 17.615 tonnes de riz paddy, 6.045 tonnes de maïs et 574 tonnes de mil/sorgho. Pour atteindre ces objectifs, le directeur général N’Diogou Diallo assure que la production des principales cultures céréalières sera intensifiée et qu’un appui conseil de qualité sera fourni aux producteurs. Pour cela, il a promis de mettre un accent particulier sur des activités comme la production de compost et l’utilisation de la fumure organique, le respect du calendrier cultural, le respect des périodes et doses d’épandage des engrais minéraux et organiques. Le système de riziculture intensive (SRI), la gestion de l’eau et l’utilisation des intrants de qualité seront aussi au cœur des interventions.

Les administrateurs ont été invités à examiner minutieusement les documents analysant les activités et l’exécution du budget 2015, puis le programme 2016 et son budget qui s’élève à 1,392 milliard Fcfa contre 1,600 milliard Fcfa en 2015, soit une diminution de 53,48%. Cette baisse du budget est partiellement imputable à l’achèvement du Projet d’intensification du périmètre irrigué de Baguineda (PIB). Le secrétaire général du département a souhaité que les recommandations des administrateurs permettront à l’OPIB d’améliorer ses résultats. Pour la réussite de la campagne 2016-2017, le directeur général N’Diogou Diallo a demandé aux entreprises adjudicatrices des travaux de revêtement du canal principal et des canaux secondaires qui irriguent le périmètre, de livrer le périmètre pour le démarrage de la campagne hivernale, au plus tard le 10 juin 2016.

M. COULIBALY

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *